Voir aussi : VIes

Forme de nom commun

modifier
Singulier Pluriel
vie vies
\vi\

vies \vi\ féminin

  1. Pluriel de vie.
    • La cohabitation était assez harmonieuse mais les deux communautés menaient des vies distinctes. Les enfants juifs fréquentaient l’école du kheider, les enfants catholiques l’école de leur église. — (Simon Gronowski, L’enfant du 20e convoi, 2005)

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Étymologie

modifier
Du latin vetus.

Adjectif

modifier

vies \Prononciation ?\

  1. Vieux, vieil.
    • vies cote, vies cemise et vies cauceure.
      vieille cote, vieille chemise et vieille chaussure.
    • Li eglise de Saint Bavon pora regeter et refourbir et parfondir et ewuider le viese Lis [la vieille Lys]… et le porra faire si avant ke li viese Lis s’estent ; et pora li devant dite eglise faire geter le [la] terre dou fourbissement de la viese Lis, auquel leis k’ele vora et porra mieux à son aaise. — (Recueil des lois et arrêtés… concernant l’administration des eaux et polders de la Flandre orientale, 1270)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

modifier

Dérivés

modifier

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif

modifier
Forme Positif Comparatif Superlatif
Forme indéclinée vies viezer viest
Forme déclinée vieze viezere vieste

vies \Prononciation ?\

  1. Sale.
    • ik ben er niet vies van.
      je ne crache pas dessus.
    • te vies om aan te raken.
      à ne pas toucher avec des pincettes.

Adverbe

modifier

vies \Prononciation ?\

  1. Salement.

Synonymes

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,9 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]