Athénien

Voir aussi : athénien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De Athènes et du suffixe -ien.
(c. 1150) Atheniien.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Athénien Athéniens
\a.te.njɛ̃\
 
Des Athéniens achetant un titre de transport (1).

Athénien \a.te.njɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Athénienne)

  1. (Géographie) Habitant de la ville d’Athènes.
  2. (Antiquité) Citoyen de la cité-État d’Athènes.
    • Songez à quels adversaires vous avez affaire avec les Athéniens. Quelle différence, quelle différence totale avec vous ! Ils aiment les nouveautés, sont prompts à concevoir et à réaliser ce qu’ils ont résolu […] Eux se montrent audacieux, au-delà même de leurs forces ; hardis, au delà de toute attente, pleins d’espoir même dans les dangers […] Ils agissent et vous temporisez ; ils voyagent à l’étranger et vous êtes les plus casaniers des hommes. Eux, en quittant leur pays, ils pensent tirer quelque profit ; vous, en sortant de chez vous, vous imaginez que vous nuirez à votre situation présente. Victorieux, ils vont de l’avant tant qu’ils peuvent. Sont-ils vaincus, ils cèdent le moins de terrain possible. Quand il s’agit de défendre leur ville, ils font abandon complet de leur corps ; mais ils ne se laissent pas ébranler dans leurs résolutions, quand il faut agir pour elle. S’ils échouent dans leurs conceptions, ils se croient dépouillés de leurs propres possessions ; s’ils acquièrent par la guerre des territoires, c’est peu de chose en comparaison de ce qu’ils espèrent obtenir. Si l’expérience les déçoit, ils conçoivent d’autres espoirs et se rattrapent de leur insuccès. Pour eux seuls, la réussite et l’espoir sont d’accord avec leurs projets, tant ils les exécutent rapidement. Toutes leurs entreprises, ils les poursuivent à travers des difficultés et des dangers incessants. Ils jouissent très peu du présent, parce qu’ils veulent toujours acquérir davantage ; c’est qu’à leurs yeux, il n’y a pas d’autre fête que l’accomplissement du devoir : un repos sans occupation leur pèse plus qu’une activité pénible. Bref, en disant que de leur naturel, ils sont aussi incapables de se tenir tranquilles que de laisser les autres tranquilles, on dirait la stricte vérité. — (Thucydide, Guerres du Péloponnèse, I, LXX)

NotesModifier

Ce mot est un gentilé : il désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

TraductionsModifier

PrononciationModifier