Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'adjectif blanc.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
Blanc Blancs
\blɑ̃\

Blanc \blɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : Blanche)

  1. Homme de type Caucasien (Originaire d’Europe, d’Afrique du Nord ou d’Asie de l’Ouest) dont la peau est plutôt pâle par rapport aux ethnies « noires » (africaines), « jaunes » (asiatiques) et « rouges » (amérindiennes).
    • Je suis Joshua, un métis né d'un Noir africain et d'une Blanche européenne. Je ne suis pas le seul, je le sais. Les métis, il y en a pas mal ici. Mais malgré tout, nous ne passons pas inaperçus. — (Blaise Mouchi Ahua, Moi, un métis afro-européen: Cette inoubliable enfance, Éditions Publibook, 2011, p.6)
  2. (Spécialement) Homme d'une ethnie autre qu'amérindienne.
    • La population aujourd'hui à Teslin est de 87 Blancs (je veux dire à l'exception des Indiens). — (Journal de Lorenzo Létourneau, 1899 [1])
    • « On n'a aucune infirmière inuite, aucun prof d'anglais ou de français inuit, aucun comptable, architecte inuit, etc. Et je ne crois pas qu'on soit prêt d'en avoir. Les Blancs occupent ces postes. » — (Nadia Plourde, La gloire de mes élèves, éditions Les 400 coups, Montréal, 2008, p. 70)

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
Blanc Blancs
\blɑ̃\

Blanc \blɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : Blanche)

  1. (Politique) Personne contre-révolutionnaire.
    • Au total, la Révolution n'est restée maîtresse du terrain qu'en Russie, après une lutte acharnée des Rouges contre les Blancs, ceux-ci soutenus par les puissances occidentales. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.13)
  2. (Histoire) (Souvent au pluriel) Soldat des armées royalistes pendant la guerre de Vendée, par opposition aux Bleus.
    • Les Bleus attaqués en tête et en flanc sont dans l'épouvante. Ils poussent de véritables hurlements, ils fuient et se bousculent à travers les rues de Saint-Fulgent. Les Blancs les y poursuivent et font retentir un immense cri de : Vive la Religion, vive le Roi ! que multiplient les échos des collines dont le pays est couvert et qui fait croire aux fuyards que des forces bien supérieures à leur nombre réel se précipitent sur eux. — (F. Charpentier, Chez nous en 1793 (Saint-André-Goule-d'Oie), récits d'un vieux Vendéen, 1906, page 61)

Nom de famille Modifier

Invariable
Blanc
\blɑ̃\

Blanc

  1. Nom de famille.

VariantesModifier

  • Le Blanc (nom de famille) (avec article)
  • Leblanc (nom de famille) (avec article)

PrononciationModifier

  • France (Paris) : écouter « Blanc [blɑ̃] »

RéférencesModifier


Voir aussiModifier

SlovèneModifier

Forme de prénom Modifier

Blanc \Prononciation ?\ féminin

  1. Génitif duel de Blanca.
  2. Génitif pluriel de Blanca.