AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Composé de tun (« mettre ») avec la particule séparable ab- (« séparation »), littéralement "enlever, mettre de côté".

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich tue ab
2e du sing. du tust ab
3e du sing. er tut ab
Prétérit 1re du sing. ich tat ab
Subjonctif II 1re du sing. ich täte ab
Impératif 2e du sing. tu ab, tue ab!
2e du plur. tut ab!
Participe passé abgetan
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

abtun \ˈapˌtuːn\

  1. (Transitif) Ôter, retirer, surtout pour un vêtement.
    • Ich kann meinen Mantel nicht abtun; mir ist zu kalt!
      Je ne peux pas enlever mon manteau; j'ai trop froid !
  2. (Transitif) Laisser de côté, minimiser, négliger, reléguer au second plan quelque chose d'important, mais dont on ne veut pas s'occuper.
    • Meine Steuererklärung kann ich nicht mehr abtun: Ich muss sie demnächst einreichen.
      Je ne peux plus laisser de côté ma déclaration d'impôt : je dois la déposer prochainement.
  3. (Transitif) Rabaisser, déprécier, dédaigner quelqu'un.
    • Sie hat gekündigt, weil ihr Chef sie stets abtat.
      Elle a démissionné car son chef la rabaissait constamment.
  4. (Transitif) Liquider, régler une affaire.
    • Ich tue noch den Papierkram ab, dann bin ich fort!
      Je liquide encore la paperasse, puis je pars !
  5. (Transitif) Abattre, tuer, surtout un animal.
    • Wir müssten leider unser Pferd abtun, da es schlicht und einfach zu alt und krank war.
      Nous avons malheureusement dû abattre notre cheval, car il était tout simplement trop vieux et malade.