acensement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir acenser

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
acensement acensements
\a.sɑ̃s.mɑ̃\

acensement \a.sɑ̃s.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) (Histoire) Cession ou prise à cens, à ferme.
    • Acensement, par l'abbé de Saint-Arnould, Barthelemy de Lucey, et son couvent assemblé capitulairement, aux habitants de Badménil, de trois cents journaux de bois sis au finage de Padoux, sous certaines conditions et redevances (3 juillet 1512) ; original et copie. Confirmation du précédent acensement par l'abbé de Saint-Arnould Demenge Manjaire. — (27 janvier 1515, v. st., in Archives départementales des Vosges, série H, 3H, « Abbaye de Saint-Arnould de Metz »)
    • Vente par Joseph NICOLAS, tailleur d’habits demeurant à Vergaville à Claude CUSTOR, mâitre tonnelier à vergaville et Elisabeth ROQUET sa femme un meix à Vergaville au derrière des places masures que le vendeur tient d’acensement de l’abbaye, chargé d’un chapon de cens annuel (44 livres tournois).

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

 dérivé de acenser avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

acensement \Prononciation ?\ masculin

  1. Bail à cens.

RéférencesModifier