Voir aussi : Agha

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du turc ağa (« chef »), du persan آقا, âqâ.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
agha aghas
\a.ɡa\
 
Cîhangîr agha (1874 – 1943) et sa famille. (3)

agha \a.ɡa\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Titre d'un officier civil ou militaire, ou une partie de ce titre. En tant que titre, il était placé après le nom des militaires ou des fonctionnaires de la cour qui le recevait.
    • Le trésorier particulier du sultan, Arif agha, fonctionnaire du premier rang. — (Société orientale de France, Revue de l'Orient et de L'Algérie: bulletin de la Société orientale, 1851)
    • Lorsqu’elles s’approchaient trop, les cavaliers de l’agha les chassaient à coups de fouet, lançant sur elles leurs chevaux en criant le nom d’Allah. — (Ivo Andrić, Le Pont sur la Drina, 1945 ; traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, 1994, p. 21)
    • Agha des janissaires.
  2. Titre signifiant « monsieur » en Iran, au Pakistan et en Afghanistan.
  3. Titre donné aux maîtres des domaines fonciers kurdes.

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

Oma longhModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

agha \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Racine.