alcoolique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1789) Dérivé de alcool, avec le suffixe -ique.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
alcoolique alcooliques
\al.kɔ.lik\

alcoolique \al.kɔ.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui contient de l’alcool.
    • […] il allait procéder à la confection du punch. […]. Il n’y avait plus qu’à enflammer ce lac alcoolique, et le caporal, la mèche allumée, attendait l’ordre de son capitaine, comme s’il se fût agi de mettre le feu à une mine. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • L’essai d’un alcool doit porter tout d’abord sur le degré alcoolique qui est déterminé au moyen de l’alcoomètre de Gay-Lussac. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
  2. Relatif à l’alcool.
    • Autre différence, la respiration ne produit aucun résidu organique, alors que la fermentation produit de l’alcool ou de l’éthanol (fermentation alcoolique) ou de l’acide lactique (fermentation lactique). — (Hakim Mhadhbi, ‎Stéphane Vandendriessche, ‎Joffrey Petitguyo, Sciences fondamentales, 2018, page 50)
  3. (Par extension) (Médecine) Qui fait abus des boissons alcoolisées.
    • Je m’instruis de mon mieux aux dissertations philologiques de Jacques Boulenger, d’André Thérive et des savants alcooliques du Grammaire Club. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. Qui est dû à l’alcool.
    • Le conducteur présumé du véhicule lors des faits, un homme de 46 ans, a été mis en examen pour assassinat, délit de fuite et conduite en état alcoolique en récidive légale. Son casier judiciaire porte la mention de 13 condamnations, la plus récente pour récidive de conduite en état alcoolique en mars 2019. — («Femme percutée mortellement à Béziers : le chauffard mis en examen pour assassinat», Le Figaro avec AFP, 26 décembre 2021)
    • […] ; le petit verre de vin blanc ingéré le matin à jeun pour tuer le ver finit par tuer le buveur de gastrite alcoolique ou de cirrhose hépatique ou bien par déterminer une diminution de la nutrition favorable à l'envahissement de l’organisme par la tuberculose. — (Paul-Étienne Micheleau, Éléments de pathologie générale, Éditions Doin, 1921, page 196)
    • L’ivresse alcoolique est une expérience qui fait de l’ivrogne un poète et du soulographe un génie. — (Jean-Didier Vincent, Voyage extraordinaire au centre du cerveau, Odile Jacob, 2007, page 175)

Variantes orthographiquesModifier

  • alcoholique (ancienne orthographe, qui n’est plus utilisée)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   alcoolique figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : alcoolisme.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
alcoolique alcooliques
\al.kɔ.lik\

alcoolique \al.kɔ.lik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui fait abus de l’alcool.
    • En Allemagne, en France, et même dans l’Angleterre victorienne, la montée de l’autoritarisme familial produit des schizophrènes, des suicidés, des alcooliques. L'éducation devient persécution. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 114)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier