LatinEdit

ÉtymologieEdit

Selon les grammairiens[1][2] latins, composé de ab et de pario (« mettre au monde, enfanter »). Mais cela aurait dû donner *apperio et Pokorny[3] fait de aperīre un composé ap-veru-ire soit littéralement « déverrouiller » - le sens étymologique de veru (« gond, verrou ») perdu en latin est remplacé par clavis - voir son opposé operio et comparer avec la construction de ote-vřít, za-vřít (« ouvrir, fermer ») en tchèque.

Verbe Edit

aperiō, infinitif : aperīre, parfait : aperuī, supin : apertum \aˈpe.ri.oː\ transitif (conjugaison)

  1. Ouvrir, découvrir, dévoiler, montrer, révéler, dévoiler, mettre à jour, faire connaître.
    • alicujus oculos aperire.
      ouvrir les yeux de quelqu'un.
    • ferro iter aperiundum est.
      c'est par le fer que l'on doit se frayer un chemin.
    • aperire parietem.
      ouvrir un mur.
    • flos se aperit.
      la rose s'ouvre.
    • locum asylum aperit. — (Live)
      il fit de ce lieu un asile (il ouvrit là un asile).
    • in aperto loco.
      en plein air.
    • capite aperto.
      la tête découverte.
    • epistolam aperire.
      décacheter une lettre.
  2. (Figuré) Dévoiler, manifester, expliquer.
    • aperire sensus.
      découvrir ses sentiments.
    • locum suscipioni aperire.
      laisser le champ libre au soupçon.
    • sententiam aperire.
      donner son point de vue, donner son avis.
    • putabant exspectandum dum se ipsa res aperiret.
      ils pensaient qu'il fallait attendre que l'affaire se décantât d'elle-même.
    • domino navis quis sit aperit.
      il dévoile au commandant du navire qui il est.
  3. Creuser, percer.
    • fundamenta templi aperire.
      creuser les fondations du temple.
    • aperire iter.
      frayer une route.
    • venam (venas) aperire.
      s'ouvrir les veines.
    • valvae se ipsae aperuerunt.
      les battants de la porte s'ouvrirent d'eux-mêmes.
  4. Ouvrir, rendre accessible, mettre à la disposition.
    • tendendo ad sua quisque consilia, aperuerunt ad occasionem locum hosti. — (Live)
      en soutenant chacun son point de vue, ils donnèrent à l'ennemi une occasion favorable.
    • aperire occasionem ad invadendum.
      donner l'occasion d'envahir.
    • DCCC aperuisti. — (Cicéron)
      tu lui as ouvert un crédit de 800.000 sesterces.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

AntonymesEdit

ComposésEdit

DérivésEdit

Dérivés dans d’autres languesEdit

RéférencesEdit

  1. Michel Bréal et Anatole BaillyDictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  2. « aperio », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  3. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage