bannacʼh

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen breton bannech, mentionné dans le Catholicon ; dérivé de bann.
À comparer avec les mots banna en cornique, bainne en gaélique.

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté bannacʼh bannacʼhoù
Adoucissante vannacʼh vannacʼhoù
Durcissante pannacʼh pannacʼhoù

bannacʼh \ˈbãnːax\ masculin

  1. Goutte.
    • Roït din eur bannah dour, en an’ Doue ! — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Donnez-moi une goutte d’eau, pour l’amour de Dieu !
  2. (Par extension) Coup à boire.
    • N’az-po ket eur bannah chistr ? — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Ne veux-tu pas une goutte de cidre (un coup de cidre) ?
  3. (Figuré) Quantité modeste.
    • Pa vez eur bannah heol. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Quand il y a un peu de soleil.

VariantesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier