Voir aussi : BORAX

Français modifier

Étymologie modifier

De l’arabe بورق bawraq emprunté au persan boûraq (« brillant »), à cause de la brillance de ses cristaux.

Nom commun modifier

borax \bɔ.ʁaks\ masculin invariable

 
Du borax (sens 1)
 
Du borax de Toscane. (sens 2)
 
Cristaux de borax de Californie (sens 2)
  1. (Chimie) Tétra borate de sodium hydraté, de formule Na₂B₄O₇·10H₂O. Utilisé pour faciliter la fusion des métaux , comme retardateur de flamme, insecticide et fongicide. On l’a longtemps employé en médecine comme désinfectant.
    • Le borax s'est rencontré dans l'île de Ceylan, dans la Tartarie méridionale , en Transylvanie, aux environs d'Halberstad , et en Basse-Saxe. On le trouve très-abondamment dans plusieurs lacs de l'Inde ; […]. — (Adolphe Blanqui, Dictionnaire du commerce et de l'industrie, 1837, vol.1, p.362)
    • On eut d'abord quelque peine à donner aux cristaux de borax artificiel la grosseur et l'aspect de ceux du borax de Hollande; le premier, cependant, était en réalité plus beau et plus pur que le second ; […]. — (Dictionnaire universel théorique et pratique du commerce et de la navigation, Gilbert-Urbain Guillaumin, 1859, t.1 (A-G), p.258)
    • Près de lui, Régine la belle chimiste s’égaye. Sous ses doigts de fée, les dix kilos de pure sont devenus vingt, par l’adlonction de cinq kilos de lactose et cinq de borax. — (Albert Simonin, Hotu soit qui mal y pense, Gallimard, Paris, 1971, page 92)
  2. (Minéralogie) Minéral composé de tétraborate de sodium hydraté, il cristallise dans le système monoclinique.

Traductions modifier

Synonymes modifier

Hyperonymes modifier

Méronymes modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • borax sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier