Voir aussi : Bouée

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin boia (« chaîne, lien »), parce que la bouée est un morceau de bois flottant, mais fixé par un lien, en ancien français buie.
C’est à bouée qu’il faut rapporter ce texte du XVe siècle : Pour ce que ledit batel estoit bouyant et petit, icellui Houf chey en la riviere, (du Cange, bullire). Bouyant veut dire « flottant, chancelant sur l’eau », et a donné à l’anglais buoyant.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bouée bouées
\bwe\
 
Une bouée en mer. (1)
 
Une bouée. (2)

bouée \bwe\ féminin

  1. (Marine) Corps flottant destiné à marquer la place d’une ancre, d’un corps-mort ou d’un plongeur, ou à indiquer un danger, une passe difficile.
    • On dit d’une bouée qui est toute prête à être mise à l’eau quand on jette l’ancre, qu’elle est à la veille.
    • Les uns [oiseaux] se placent à 40 et 50 lieues d’une terre inconnue et deviennent un indice certain pour le pilote qui les découvre, flottants sur l’onde comme les bouées d’une ancre. — (François-René de Chateaubriand, Génie, I, V, 8.)
    • Elle s’intéresse à tout également, c’est-à-dire qu’elle ne s’intéresse à rien. On pourrait assez exactement la comparer à une bouée, qui flotte sur la mer et que les vagues font danser. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 108-109.)
  2. Flotteur qu’on jette à un homme en danger de mort.
  3. (Par extension) Flotteur que l’on accroche aux bras ou autour de la taille d’un enfant pour qu’il ne se noie pas.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bouer
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
bouée

bouée \bwe\

  1. Participe passé féminin singulier de bouer.

PrononciationModifier



HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • bouée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier