Voir aussi : colon, Cólon, cólon, Colón, colón

Étymologie

modifier
Du latin colon (parfois colum) issu du grec ancien κῶλον, kólon (« membre », « extrémité », « membre »,« côlon »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
côlon côlons
\ko.lɔ̃\

côlon \ko.lɔ̃\ masculin

  1. (Anatomie) Celui des gros intestins qui fait suite au cæcum.
    • Les mots de « phénomènes de la nutrition », de « voies digestives », de « gros côlon », de « paresse du cœur » (paresse du cœur, Claudine !) rebondissent contre les lisses parois de ma chambre comme de beaux lépidoptères… — (Colette, La Retraite sentimentale, 1907)
    • Est-ce la vessie ou le côlon qui vous tourmente ? — (Voltaire, Oreilles, III — cité par Littré)
    • Ni Campas, qui avait des égards pour son côlon, ni Tourny, toujours en rendez-vous – à moins que… –, ne fréquentaient le restaurant d’entreprise. — (Richard Jorif, Le Burelain, éditions François Bourin, 1989, page 65)
    • L’élément caractéristique est le refoulement en dedans et en arrière du cæcum et du côlon ascendant, car les anses herniées distendues se développent dans la gouttière paracolique droite. — (Imagerie de l’abdomen, sous la direction de Valérie Vilgrain & Denis Régent, Médecine Sciences Publications/Lavoisier, 2010, page 703)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Holonymes

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • côlon sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • côlon sur le Dico des Ados  

Références

modifier