FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au latin calcarius (« à chaux »), dérivé de calx (« chaux »).
Le terme apparaît dans L’Encyclopédie en 1751.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
calcaire calcaires
\kal.kɛʁ\
 
Calcaire perforé, Prádena de la Sierra, Ségovie, Espagne. (2)

calcaire \kal.kɛʁ\ masculin

  1. (Chimie) Dépôt de carbonate de calcium.
    • La bouilloire a besoin d’être nettoyée, elle est pleine de calcaire.
  2. (Géologie) Roche sédimentaire de couleur blanche, très friable, composée majoritairement de carbonate de calcium (calcite ; CaCO3).
    • Le spath d’Islande, les marbres, les calcaires sont du carbonate de calcium plus ou moins pur, […]. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Des falaises de calcaire bordent les côtes de la Manche.
    • Calcaire ancien
    • Calcaire coquillier.
    • On y arrive par une allée creusée à ciel découvert dans des rochers de calcaire blanc. — (Maxime Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie, 1854)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
calcaire calcaires
\kal.kɛʁ\

calcaire \kal.kɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est composé de, ou qui contient du carbonate de calcium.
    • La chaux ne se rencontre jamais à l’état libre dans la nature. Elle est le plus souvent combinée avec l’acide carbonique, et forme un corps que les chimistes appellent carbonate de chaux et qui est le principal composant des pierres calcaires. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 41)
    • […] ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d’un gris bleuâtre. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Dans les Pyrénées, la présence de végétaux propéméditerranéens est très fréquente le long des chaînons calcaires du Planturel et vers les Petites Pyrénées. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 82)
    • À moins que la pierre calcaire, facilement friable, ne soit expressément choisie pour sculpter ses lanternes, non pas tant pour y graver des motifs que pour permettre aux mousses d’y accrocher les minces rhizoïdes qui leur tient lieu de racine, et déposer un peu de naturel sur ces pierres ouvragées (…).— (Véronique Brindeau, Louange des mousses, 2012, p.15-16)
    • Situé sur une colline dans une petite vallée calcaire, d’une superficie de 5 ha, ce lieu est habité depuis des générations par des Muong. — (Le premier musée privé dédié à la culture Muong, lecourrier.vn, 14 novembre 2020)
  2. (Pédologie) Qualifie un horizon dont la terre fine contient du carbonate de calcium et réagit à l’acide chlorhydrique.

SynonymesModifier

HyponymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • calcaire sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • calcaire sur l’encyclopédie Vikidia