Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir blanc.
(Musique) De la couleur de cette figure de note, par opposition à la noire.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
blanche blanches
\blɑ̃ʃ\
 
Une blanche. (1)

blanche \blɑ̃ʃ\ féminin

  1. (Musique) Figure de note dont la valeur est égale à la moitié de la ronde ; et valant elle-même deux noires, quatre croches, ou huit doubles-croches.
    • Quand j’entends cette chanson là sur les ondes
      De ma FM j’téléphone à ma femme
      Pour lui offrir ce collier de secondes
      Deux noires une blanche, une blanche une ronde.
      — (Robert Charlebois, Les Ondes)
  2. (Billard) (Par ellipse) Boule blanche.
    • Jouer sur la blanche.
  3. (Brasserie) Type de bière dont le moût est obtenu à partir d’un mélange d’orge et de froment et qui est en général filtrée partiellement avant l’embouteillage ce qui lui donne un aspect trouble typique.
  4. Femme ou fille dont la peau est claire. Féminin de blanc.
  5. (Familier) Eau-de-vie non vieillie en tonneau.
    • Démentirez-vous ce fait désolant que, dans certaines fermes, l’ouvrier agricole touche une partie de son pauvre salaire sous la forme de bouteilles de blanche, c’est à dire d’eau-de-vie ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  6. (Argot) Cocaïne.
    • Tu te fais des lignes de blanche avec ta carte black. — (Seth Gueko, Avocat libre, sur l’album Michto, 2011.)
  7. Pizza mozzarella.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Figures de note et de silence en français
Durée Note Silence
2   𝅜 carrée   𝄺 bâton de pause
1   𝅝 ronde   𝄻 pause
1/2   𝅗𝅥 blanche   𝄼 demi-pause
1/4   𝅘𝅥 noire   𝄽 soupir
1/8   𝅘𝅥𝅮 croche   𝄾 demi-soupir
1/16   𝅘𝅥𝅯 double-croche   𝄿 quart de soupir
1/32   𝅘𝅥𝅰 triple-croche   𝅀 huitième de soupir
1/64   𝅘𝅥𝅱 quadruple-croche   𝅁 seizième de soupir
1/128   𝅘𝅥𝅲 quintuple-croche   𝅂 trente-deuxième de soupir

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

blanche \blɑ̃ʃ\

  1. Féminin singulier de blanc.
    • La porte s’ouvre. Entre un homme d’une cinquantaine d'années vêtu d’un costume sombre et strict comme celui d’un clergyman, chemise blanche et cravate noire, un air de componction et de suffisance, le visage rose et les cheveux gris teintés de violet. — (Philippe Labro, Un Été dans l’Ouest, 2013)

DérivésModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Ancien françaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

blanche \blãnt.ʃə\

  1. Féminin de blanc (cas sujet et régime).