Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français peau, de l’ancien français pel, du latin pellis (« peau, fourrure, peau tannée, cuir »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
peau peaux
\po\

peau \po\ féminin

 
Coupe de la peau du cheval (Equus caballus) (aile des naseaux).
E. épiderme D. derme
1. couche cornée de l’épiderme 2. corps muqueux de Malpighi 3. couche papillaire du derme 4. canal excréteur d'une glande sudoripare 5. glomérule d’une glande sudoripare 6. follicule pileux 7. glande sébacée 8. gaine interne du follicule pileux 9. bulbe du poil 10. pelloton adipeux.
  1. (Anatomie) Enveloppe d’un corps humain ou animal.
    • Elles n’ont point la peau basanée, comme on le croit en Europe ; la plupart sont, au contraire, très blanches ; les autres, selon leurs diverses origines, sont brunes, mais d’une peau unie et veloutée, d’une teinte chaude et pleine de vie. — (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • On a remarqué que chez les saturnins la peau prend une teinte noirâtre quand elle est badigeonnée avec une solution de sulfure de potassium à 5 pour 100, […]. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, page 257)
    • Il n’y avait point de nationalités, quoique les nuances de la peau différassent dans les diverses parties de la planète. — (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, nº 1, janvier 1914)
    • Pourquoi porter des chapeaux et des vêtements, quand la pigmentation de la peau est la meilleure défense contre le soleil des tropiques […] ? — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les quadrupèdes ont la peau couverte de poils, les oiseaux de plumes, et les poissons d’écailles.
    • Les os lui percent la peau, il n’a que la peau et les os, il a la peau collée sur les os : Se dit d’un homme ou d’un animal fort maigre.
  2. (Par métonymie) La personne elle-même.
  3. Dépouille de l’animal ; cuir.
    • Les peaux sont exportées ou tannées dans le pays pour être converties en babouches, gibecières, etc. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 229)
    • Sans les peaux des agneaux tués chaque été, les ganteries de Millau n’existeraient pas. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Peau de vélin : Peau de veau, très mince, préparée pour la reliure, la peinture, l’écriture ou l’impression.
  4. Parties tendineuses et coriaces qui se trouvent dans la viande.
    • Cette viande n’est pas mangeable : il n’y a que des peaux.
  5. Enveloppe des fruits, amandes, oignons, etc.
    • Le raisin muscat a la peau dure.
    • La peau des noix fraîches est amère.
    • Une peau d’orange.
    • Les oignons sont couverts de plusieurs peaux.
  6. Sorte de croûte plus ou moins fine qui se forme sur les substances liquides ou onctueuses, par l’épaississement qui résulte de l’évaporation.
    • Versons le lait dans sa casserole et l’eau dans sa bouilloire, puisque Monsieur prend du thé, comme je prends, moi, du café noir et Maman du chocolat, bien passé, à cause des peaux. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 141.)
    • Il se forme une peau sur le lait bouilli, sur l’encre, sur le fromage, etc.
  7. (Péjoratif) Personne méprisable.
    • – Comment !… Vous ne savez pas ?… Mais nous sommes fâchées depuis un mois… depuis qu’elle m’a chipé un consul, mon cher, un consul d’Amérique, qui me donnait cinq mille par mois !… Oui, elle me l’a chipé, cette peau-là !... — (Octave Mirbeau, Le Calvaire, 1886, XII)
  8. (Technique) Partie externe d'une pièce composée d'un assemblage de matériaux.
    • Les capots des moteurs sont le plus souvent réalisés avec des sandwichs constitués de peaux en carbone-époxy collées sur des âmes en nida aluminium. — (Philippe Cognard, Collage des composites: constructions aérospatiale, automobile et ferroviaire, Éditions Techniques de l'Ingénieur, n° AM 5-221, s.d., p. 7)
  9. Femme de mauvaise vie, prostituée.
    • Et non seulement il faisait des orgies à domicile, mais il s’en allait à la ville où il demeurait quelquefois plusieurs jours, traînant dans tous les mauvais lieux de l’endroit, en compagnie des voyous et des peaux. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 29.)
    • – Il n’y a pas besoin d’être renseignée autrement pour savoir que les filles de chez Maloret ont toujours été des peaux. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 145.)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

→ voir derme et cutané

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

HyponymesModifier

MéronymesModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • peau sur l’encyclopédie Wikipédia