Étymologie

modifier
Du latin resultare (« rebondir », « répercuter » »).

résulter \ʁe.zyl.te\ transitif indirect 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire suite à certains événements ; provoquer les effets de certaines causes.
    • La porcelaine, cette matière céramique la plus parfaite, résulte de la liaison à une température très élevée, de l’infusible kaolin et du fusible feldspath, en une masse homogène. — (Le Siècle du rococo: art et civilisation du XVIIIème siècle, Residenzmuseum München, H. Rinn, 1858, page 223)
    • Il résulte des 13 premières composantes de la doctrine de la CIIVISE que les violences sexuelles faites aux enfants sont un problème d’ordre public. — (Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), Violences sexuelles faites aux enfants : « On vous croit » - Rapport, Introduction générale, « La mission de la CIIVISE », 20 novembre 2023, page 16)
    • De ces dissensions résulta une guerre civile, il résulta une guerre civile.
    • Que résultera-t-il de cette action ?Qu’a-t-il résulté de là ?Qu’en est-il résulté ?
    • Les maladies qui résultent de la mauvaise saison.Les pertes qui résultèrent de sa mauvaise gestion.
    • en somme je résulte de la fusion de Lust et Gluttony et ça c’est beau — (Tweet de @SaraLanceDu92 publié le 30 janvier 2024 à 18h22 → lire en ligne)
  2. (Impersonnel) S’ensuivre. — Note : Il s’emploie pour marquer les inductions, les conséquences qu’on tire d’un discours, d’un raisonnement, d’un examen, d’une recherche, etc.
    • Or, il résulte des expériences du physiologiste anglais que les contractions de la feuille de l’attrape-mouche donnent au galvanomètre les mêmes déviations que celles d'un muscle ordinaire. — (J.-L., « Variétés », dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, n° 33 du 7 août 1874, Paris : éd. G. Masson, p. 534)
    • Notre amitié fut ainsi quelque chose d’analogue à celle des deux yeux quand ils fixent un même objet et que, de deux images, résulte au cerveau une seule et même perception. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 192.)
    • À l'abri du monopole et de la paix qui en résultait, les Groenlandais se multiplièrent et aujourd'hui, deux cents ans après l'arrivée de Hans Egede, ils sont au nombre de 15.000, […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Quand l'auteur anonyme de l’acte d’accusation écrit que le complot « résulte aussi bien du fait de l’adhésion respective du Comité de la Troisième Internationale, du Parti Communiste et de la Fédération des Soviets à l'Internationale de Moscou », il juge lui-même sa propre accusation. — (Henry Torrès, Histoire d'un complot, Paris : Éditions Clarté, 1921, p.18)

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier