casser les couilles

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1925) Composé de casser, les et couilles.

Locution verbale Modifier

casser les couilles \ka.se le kuj\ (se conjugue → voir la conjugaison de casser)

  1. (Vulgaire) (Figuré) Importuner quelqu'un ; exaspérer.
    • Ah! dit-il exaspéré, tu me casses les couilles. — (Jean-Paul Sartre, La mort dans l’âme, Gallimard, 1949, p. 152)
    • Si nos vies sont aussi tristes, c’est à cause de la pluie qui toujours tombe, et de ce putain de vent du nord qui mouille et qui nous casse les couilles. — (Bernard Suisse, Motus et babouches cousues, Le Manuscrit, page 218)
    • Et à force de t’casser les couilles avec ses bisous, ses câlins tout ça, elle te transforme : t'étais le dernier des thugs, tu deviens le premier des caniches, laisse tomber ! C'est un truc de ouf. — (Ludovic Hermann Wanda, Prisons, Paris : Éditions L'Antilope, 2018)

NotesModifier

SynonymesModifier

→ voir contrarier

Voir aussiModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • Harrap's Slang Dictionary: English-French/French-English, 1984