chêne kermès

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de chêne et kermès. Le kermès, appelé graine en ancien français, a été considéré jusqu’au début du dix-neuvième siècle comme une excroissance du chêne. La nature animale du kermès, provoquée par la piqûre d’un insecte, le Kermes vermilio, a été reconnue par l’Italien Giacinto Cestoni (1637-1718).

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
chêne kermès chênes kermès
\ʃɛn kɛʁ.mɛs\
 
Un chêne kermès.

chêne kermès masculin

  1. Arbuste méditerranéen piquant de la famille des Fagacées (Fagaceae).
    • Dans le midi français, le chêne kermès est connu comme un nanophanérophyte, mais en Afrique du Nord il est fréquemment macrophanérophyte, atteignant jusqu'à 10-12 mètres de haut. — (Annales de le Faculté des sciences de Marseille, page 155, Imprimerie marseillaise, 1967)
    • Sur la pente qui plongeait à droite, de beaux pins dominaient une épaisse broussaille de chênes kermès, qui ne sont pas plus hauts qu'une table, mais qui portent de vrais glands de chêne, comme ces nains qui ont une tête d'homme. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, pages 151-152.)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier