Voir aussi : Chalon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) (Nom 1) Origine obscure, probablement apparenté à chalut.
(Siècle à préciser) (Nom 2) Proprement « étoffe de Châlons-en-Champagne », de Châlons qui était un important centre de production textile → voir čaloun en tchèque.
(Siècle à préciser) (Nom 3) De l’espagnol Chalon, toponyme documenté par un frère franciscain sous la forme Zusotica del Chalon.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
chalon chalons
\ʃa.lɔ̃\

chalon \ʃa.lɔ̃\ masculin

  1. (Pêche) (Vieilli) Grand filet que l'on traînait dans les rivières avec deux bateaux.

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
chalon chalons
\ʃa.lɔ̃\

chalon \ʃa.lɔ̃\ masculin

  1. (Textile) (Désuet) Étoffe de laine fabriquée à Amiens, à Châlons, aujourd'hui Châlons-en-Champagne.
    • En pénétrant dans la cour, Tchitchikov aperçut sur le perron le maître en personne, en redingote de chalon vert, qui protégeait de la main ses yeux afin de mieux distinguer les arrivants. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 40)
    • Passons sur le chalon, étoffe de laine de tissage serré utilisée pour les doublures et que les Anglais nous ont repris sous le nom de shallon, car les dictionnaires nous apprennent qu'elle était fabriquée... à Amiens. — (Vie et langage, Larousse, 1968, n°190-201, page 23)

VariantesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Invariable
chalon
\ʃa.lɔ̃\

chalon \ʃa.lɔ̃\ masculin au singulier uniquement

  1. (Linguistique) Langue costanoane éteinte, autrefois parlée dans le sud de la Californie, aux États-Unis.

NotesModifier

Le code de cette langue (chalon) dans le Wiktionnaire est cst-cha.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

Nom commun 4Modifier

Invariable
chalon
\ʃa.lɔ̃\

chalon \ʃa.lɔ̃\ masculin

  1. Tambourinement, grande valse entre deux objets lors d’une tempête. Référence nécessaire

RéférencesModifier