conformation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin conformatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
conformation conformations
\kɔ̃.fɔʁ.ma.sjɔ̃\

conformation \kɔ̃.fɔʁ.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. Manière dont une chose est conformée.
    • Les glaciers du Spitzberg, bien que très importants, ne débitent pas d’icebergs ; leur conformation ainsi que les fonds réduits de la mer à leur base, ne permettent pas le vêlage d’ice-blocs. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Anatomie) Disposition des parties d'un corps, d'un organisme.
    • […], les moutons sont l'objet de toute la sollicitude des cultivateurs, et l'on y voit de grands troupeaux de mérinos, remarquables par leur bonne conformation et l'abondance et la finesse de leurs toisons […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 103)
    • Si l’anus est trop en avant, la partie supérieure de la vulve bascule horizontalement sur le bassin. Ce défaut de conformation ou le manque de tonus des lèvres vulvaires favorisent la pénétration permanente d'air dans le vagin (pneumovagin) entraînant vaginites (inflammation du vagin) et endométrites (inflammation de l'utérus). — (Maladies des chevaux, ouvrage collectif, Institut du cheval, France Agricole Editions, 1994, page 127)
    • Il est né avec un vice de conformation.
  3. (Stéréochimie) Disposition spatiale des atomes ou des groupes d'atomes d'une entité moléculaire s'appliquant à des structures stéréo-isomères qui peuvent être interconverties par des rotations autour de liaisons simples.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier