couperose

Voir aussi : couperosé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1280) Peut-être du latin cupri rosa[1], « rose de cuivre », (1215) cuperosum. Le produit chimique n’est pas rose, le mot est le calque de chalcanthe, en latin chalcanthon, en grec χάλκανθον, khalkanthon (« fleur de cuivre »).
(1530) Littré[2] commente : « La couperose médicale est rouge ; comment a-t-elle pris son nom de la couperose minérale, qui est bleue ou verte ? Est-ce par une méprise sur la finale rose et par l'idée de cuivré qui est dans couperose ? Est-ce par une corruption de goutte-rose en couperose ? Couperose, au sens médical, tient-il à coprose (voy. ce mot), un des noms vulgaires du coquelicot ? Ces questions restent non résolues. »

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
couperose couperoses
\kup.ʁoz\

couperose \kup.ʁoz\ féminin

  1. (Chimie) (Désuet) Nom donné autrefois à différents sulfates.
    • Couperose verte, sulfate de fer.
    • Couperose blanche, sulfate de zinc ou parfois sulfate de cuivre anhydre.
    • Couperose bleue, sulfate de cuivre hydraté.
  2. (Médecine) Maladie dont le siège principal est le visage, et qui est caractérisée par des pustules peu étendues, plus ou moins dures, et entourées d’une aréole rose.
    • Quand le cercueil roula doucement, des joues éraflées de couperose pâlirent. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Mme Berthier d’Eyzelles, raide sous ses bandeaux gris de fer chargés de diamants. La couperose de son visage rehaussait la dignité de son attitude. Elle était très regardée. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 340)
    • Elle avait réussi à le mettre hors de lui. Les couperoses de ses joues passèrent du rouge au violet. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • [...] elle n'aurait pas toléré qu'un duvet à la lèvre supérieure gâte son visage lisse et plein, presque sans rides – un dermatologue le lui aurait enlevé en même temps que cette touche de couperose aux pommettes. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, page 253)
    • Le reproche de couperose était peut-être plus fondé. La mal était fréquent, comme le prouvent les annonces de spécialités pharmaceutiques des journaux du temps. L’œil hostile du collégien a pu le déceler sous la poudre de riz. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 339)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe couperoser
Indicatif Présent je couperose
il/elle/on couperose
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je couperose
qu’il/elle/on couperose
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
couperose

couperose \kup.ʁoz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de couperoser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de couperoser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de couperoser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de couperoser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de couperoser.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • couperose sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier