Voir aussi : decidu

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin deciduus, « sujet à tomber », de decidere, « tomber, déchoir ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin décidu
\de.si.dy\

décidus
\de.si.dy\
Féminin décidue
\de.si.dy\
décidues
\de.si.dy\

décidu \de.si.dy\

  1. (Biogéographie, Botanique, Écologie) Qualifie un organe végétal qui se détache et tombe après développement complet.
    • Nous noterons en passant que l’Azalea de Desvaux (Azalées de pleine terre des fleuristes), et de quelques auteurs, doit lui être aussi définitivement réuni en ce qu'il n'en diffère que par le nombre fixe des étamines et un feuillage décidu : […]. — (Charles Lemaire, « Azalea indica Exquisita », dans la Flore des serres et des jardins de l'Europe, ou Descriptions et figures des plantes les plus rares et les plus méritantes, ouvrage collectif, Gand : chez Louis Van Houtte, 1847, note 1 p. 239)
    • Dans les contrées tempérées et froides, toutes les espèces à feuilles décidues les perdent sensiblement en même temps. Mais il n'en est pas de même dans les régions intertropicales où les diverses espèces à feuilles décidues se dénudent à des époques différentes de l'année. — (Marcel Guinochet, Notions fondamentales de botanique générale à l'usage des candidats au S.P.C.N. et à la licence es sciences, Éditions Masson, 1965, p. 78)
  2. (Par extension) Qualifie un arbre ou une forêt dont les arbres ont des feuilles caduques.
    • C’est cette forêt qui forme la taïga décidue.— (Laurent Touchart, Les milieux naturels de la Russie: une biogéographie de l'immensité, L’Harmattan, 2010, p. 208)
    • En France, la yeusaie ne s’installera qu’au Postglaciaire, vers 8 000 BP, après les pubescents. La domination au centre de l’Italie, vers 11 000 BP, des chênes décidus accompagnés d’autres caducs dépendrait aussi de l’abondance des refuges. — (Claude Tassin, Paysages végétaux du domaine méditerranéen: Bassin méditerranéen, Californie, Chili central, Afrique du Sud, Australie méridionale, 2012, page 53)
    • Les principaux écosystèmes sont des forêts pluviales anciennes et décidues de Colchide, et des zones humides, des tourbières de percolation et autres types de milieux tourbeux de la région de Colchide.— (site internet de l'Unesco à l'occasion de l'inscription des "forêts pluviales et zones humides de Colchide" sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité le 26 juillet 2021.)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier