Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin caducus (« qui tombe », « périssable », « fragile »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin caduc
\ka.dyk\

caducs
\ka.dyk\
Féminin caduque
\ka.dyk\
caduques
\ka.dyk\

caduc \ka.dyk\ masculin

  1. (Botanique) Se dit d’un organe, notamment les feuilles, se détachant et tombant chaque année.
    • Le chêne est un arbre à feuilles caduques. Calice caduc.
  2. (Par extension) (Botanique) Se dit d’un arbre dont les feuilles sont caduques.
  3. Qui touche à sa fin, à sa ruine.
    • Mais tu devrais me remercier, toi qui es si pauvre, si vieille et si caduque.
      — Pas si pauvre ni si vieille que vous le croyez, notre maître
      […] et, quant à être caduque, je suis aussi droite que vous sur mes jambes, soit dit sans affront. — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)
    • Immobiles comme de vieilles idoles oubliées, elles regardent, […], passer les hommes qui n’ont plus un regard pour elles, […], les vieillards caducs qui ont été leurs amants, jadis… — (Isabelle Eberhardt, Pleurs d’amandiers, 1903)
  4. (Par extension) Qui est périmé, dépassé ou n’est plus valide.
    • La partie de la charte de l’OLP qui prévoit la destruction de l’État d’Israël est caduque. — (Yasser Arafat, le 2 mai 1989)
    • Ces éléments, qui n'avaient pas été anticipés, rendent largement caduc l'esprit libéral qui a présidé à l'adoption de la directive du 8 juin 2000. — (Catherine Morin-Desailly, Proposition de résolution européenne n°739 sur la responsabilisation partielle des hébergeurs, Sénat, 27 septembre 2018 → lire en ligne)
  5. (Droit) Qui reste sans effet, sans propriétaire.
  6. (Linguistique) Muet.
    • En français standard, le « e » n’est pas toujours prononcé. Il est dit instable, caduc, ou muet.

SynonymesModifier

Organe tombant chaque année :

Périmé, dépassé :

AntonymesModifier

DérivésModifier

  • arbre à feuilles caduques
  • caduque
  • e caduc (lettre e dont la prononciation est aléatoire)
  • legs caduc (legs qui reste sans effet, soit parce que le légataire est mort avant le testateur ou que la chose léguée a péri, soit parce que le légataire le répudie ou se trouve incapable de le recueillir)
  • lot caduc (lot qui n’est point réclamé)
  • mal caduc (épilepsie qui fait tomber en convulsion)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « caduc [ka.dyk] »

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • caduc sur l’encyclopédie Wikipédia  

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin caducus.

Adjectif Modifier

caduc masculin

  1. Caduc.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin caducus (« qui tombe », « périssable », « fragile »).

Adjectif Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Masculin caduc
[kəˈðuk]
caducs
[kəˈðuks]
Féminin caduca
[kəˈðukə]
caduques
[kəˈðukəs]

caduc [kəˈðuk], [kaˈðuk]

  1. Caduc.
  2. Délabré.

PrononciationModifier

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin caducus (« qui tombe », « périssable », « fragile »).

Adjectif Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Masculin caduc
[kaˈðyk]
caducs
[kaˈðyt͡s]
Féminin caduca
[kaˈðyko̞]
caducas
[kaˈðyko̞s]

caduc [kaˈðyk] (graphie normalisée)

  1. Caduc.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier