FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adjectivale Modifier

Invariable
Masculin
et féminin
de merde
\d(ə.)mɛʁd\

de merde \d(ə.)mɛʁd\

  1. (Familier) (Vulgaire) Qui a peu de valeur ; qui est peu intéressant.
    • Il n'imagine pas son existence autrement qu'en grand. Courte peut-être, mais intense. Comment accepter le mode de vie commun ? - Vous voulez pointer au boulot tous les jours. C'est une vie de merde, ça ! dit-il à ses sœurs. — (Antoine Chandellier, La Trace de l'Ange - La vie de Marco Siffredi, Éditions Guérin - Chamonix, 2017)
    • […], je menais la même vie que vous, je ne pouvais pas éviter les quêteurs et soudain j'ai pensé que c'était préférable d'être de ce côté-là de la quête, quand on est dans la rame ce n'est pas gratifiant mais il faut voir ce que ça évite, j'avais un boulot de merde avec des collègues de merde et des chefs de merde et je ne les ai plus, des horaires de merde, je ne choisissais rien, même pas ma ligne, j'avais un boulot de merde et je me suis octroyé une promotion, un boulot de merde mais avec plus de liberté, […]. — (Mathieu Lindon, Rages de chêne, rages de roseau, POL Éditeur, 2018)
    • — Tu as encore eu une idée de merde, râle Bhavāni. Qu'est-ce qu'on fiche dans ce trou pourri d'Elephanta ? — (Laurence Suhner, Quantika, tome 2 : L'ouvreur des chemins, 2013, part. 2)
  2. (Populaire) (Vulgaire) Donne une forte charge injurieuse au substantif auquel il s’appose.
    • Et durant ce temps la gosse de merde du 2e étage continue à gueuler : « Hou, hou ! ». — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 135, p. 181, 14 juin 1928)
  3. (En particulier) Accentue emphatiquement une insulte ou un juron.
    • « Fils de pute, trou du cul, enfoiré de merde ! » — (L’ex-femme de Moustique dans Dobermann, film de Jan Kounen sorti en 1997, sur un scénario de Joël Houssin.)
    • Tu l’as dit mon pote, l’amour rend vraiment aveugle. Putain de merde ! Qu’est-ce qui m’a pris d’avoir choisi de vivre avec un con pareil ! — (Albanlao, Putain de merde !, 2010.)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier