Allemand modifier

Étymologie modifier

Du verbe dringen.

Adjectif modifier

Nature Terme
Positif dringend
Comparatif dringender
Superlatif am dringendsten
Déclinaisons

dringend \ˈdʁɪŋənt\

  1. Urgent, pressant.
    • Schnell, es ist dringend!
      Vite, c'est urgent !
    • Der Brief ist dringend.
      La lettre est urgente.
  2. Fort, caractérise un soupçon.
    • Wer zu Sodbrennen neigt, sollte bestimmte Nahrungsmittel lieber meiden, die im dringenden Verdacht stehen, das Leiden auszulösen. Dazu gehören Kaffee, kohlensäurehaltige Getränke, Zitrusfrüchte, Fettiges und Frittiertes. — (Hanna Rutkowski et Martina Feichter, « Sodbrennen », dans NetDoktor.com, 12 septembre 2023 [texte intégral])
      Les personnes sujettes aux brûlures d'estomac devraient plutôt éviter certains aliments fortement soupçonnés de déclencher le mal. Il s’agit notamment du café, des boissons gazeuses, des agrumes, des aliments gras et des fritures.

Synonymes modifier

Adverbe modifier

dringend \ˈdʁɪŋənt\

  1. Avec urgence, de toute urgence.
    • Die Linke braucht dringend neue Köpfe und eine Kursänderung. Und die Parteichefin? Will weitermachen. Damit sabotiert sie den Neuanfang. — (Mirko Schmid, « Wisslers Bärendienst », dans taz, 22 mai 2022 [texte intégral])
      (Le parti) la gauche a besoin de toute urgence de nouvelles têtes et d’un changement de cap. Et la présidente du parti ? Elle veut continuer. Elle sabote ainsi le nouveau départ.
  2. Expressément.

Forme de verbe modifier

dringend \ˈdʁɪŋənt\

  1. Participe présent du verbe dringen.

Prononciation modifier

Références modifier

Néerlandais modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif modifier

Forme Positif Comparatif Superlatif
Forme indéclinée dringend dringender dringendst
Forme déclinée dringende dringendere dringendste  
Forme partitive dringends dringenders

dringend \dɾiŋ.ǝnd\

  1. Urgent.

Taux de reconnaissance modifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,1 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation modifier

Références modifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]