Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin falsare (« falsifier »).

Verbe Modifier

fausser \fo.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre faux.
    1. Déformer la réalité, la vérité ou l'exactitude de quelque chose.
      • Sa voix s’est faussée.
      • Fausser une cuirasse, La déformer par un choc sans la traverser.
      • Fausser une serrure, En abîmer un ressort, une vis, en brouiller le jeu.
    2. Rendre incapable d'exécuter un son juste.
      • Fausser une voix, un instrument, les rendre incapables d'exécuter des sons justes.
      • Mais votre [piano] Érard, faussé par l'humide atmosphère, appelle en sons douteux les soins de l'accordeur.
      • Rends-moi ma fiancée, misérable ! vociférait Tarzan, torturant ses cordes vocales faussées par la mue. — (H. Bazin, Lui, 1950)
  2. Interpréter faussement.
    • Fausser un texte, un calcul, le sens de la loi.
  3. (Vieilli) Manquer à (ses engagements).
    • Fausser la foi donnée, une promesse.
    • Fausser compagnie, quitter quelqu'un sans prendre congé.
    • Vous nous avez faussé compagnie en catimini.
    • Fausser quelqu’un, manquer d'égards, de justice envers quelqu'un.
    • Que vous ai-je fait que vous m'ayez si méchamment faussé ? Je vous ai donné le vin, vous m'avez rendu la lie.
    • (Emploi pronominal passif) C'est là que les souvenirs se délient et que les serments se faussent; les projets héroïques […] s'oublient sous ces cieux d'où pleut l'amour.
  4. Falsifier.
    • Fausser un document.
    • Gare à ceux d'entre vous qui fausseraient le vote !

SynonymesModifier

ComposésModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « fausser [fɔ.se] »

HomophonesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

fausser \Prononciation ?\

  1. Plier, déformer (un écu, une épée, etc).
    • Fausa lui l’auberc jazerenc — (Le Roman de Thèbes, édition de Constans, p. 282, tome I)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier