Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin interpretor (« interpréter ») → voir interprète.

Verbe Modifier

interpréter \ɛ̃.tɛʁ.pʁe.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Traduire d’une langue en une autre.
    • Si le latin avoit été aussi répandu que l'affirment Libanius et Plutarque, les évêques grecs l'eussent certainement entendu : pourquoi cependant fut-on obligé d’interpréter, sur-le-champ, en grec, le discours que Constantin prononça en latin , à l'ouverture du concile de Nicée ? La raison en est, sans doute, parce que peu de Pères grecs entendoient le latin. — (M. Schwab, Dissertation sur les causes de l'universalité de la langue françoise et la durée vraisemblable de son empire, traduit de l'allemand par D. Robelot, Paris : chez Lamy, 1803, p. 179)
  2. (En particulier) (en usage) Traduire à l’oral d’une langue vers une autre.
    • Cet ambassadeur fit à ce prince un discours qui fut interprété en français.
    • L’interprète interpréta. — (Ruth Rendell, Le paradis à la carte, nouvelle, 1999, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj, page 29.)
  3. Expliquer ce qu’il y a d’obscur et d’ambigu dans un écrit, dans une loi, dans un acte.
    • Les professeurs de l'Académie appréciaient particulièrement les œuvres parénétiques, qu'ils interprétaient devant leurs élèves selon la méthode psychagogique, ou bien en les traduisant et en les enseignant en néo-grec,[…]. — (Études byzantines et post-byzantines, sous la direction de Eugen Stănescu & Nicolae-Șerban Tanașoca, Editura Academiei Republicii Socialiste România, 1979, vol. 1, p. 128)
    • Suivant les positions qu'ils adoptent à l'égard de l'évolution politique de Thèbes et des cités béotiennes, les commentateurs de Ps-Xénophon interprètent son allusion à l'intervention athénienne en Béotie de façons très différentes. — (La Constitution d'Athènes attribuée à Xénophon, traduite et commentée par Claudine Leduc, Annales littéraires de l'Université de Besançon, 1976, p. 223)
    • Dans son ouvrage sur Sainte-Sabine, Gisela Jeremias interprète la scène du registre supérieur comme une vision à caractère apocalyptique, eschatologique et parousiaque, que renforcent la présence des lettres alpha et oméga ainsi que celle des Vivants. — (Anne-Orange Poilpré, Maiestas Domini: une image de l’Église en Occident, Ve-IXe siècle, Éditions du Cerf, 2005, p. 91)
    • (Droit) Interpréter une loi, en expliquer, en déterminer le sens par une loi supplémentaire.
  4. Expliquer, deviner, induire, conclure ou tirer d’une chose quelque indication, quelque présage, etc.
    • On a abusé des prophéties de deux manières : premièrement en publiant de fausses prophéties ; secondement, en interprétant les vraies à la légère, c'est-à-dire avec, une idée préconçue. C'est par ce dernier abus qu'on est arrivé à fausser les avertissements célestes, à les faire mentir et, par suite, à en dégouter tout le monde. — (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896, par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • Dans la scène d’accouplement, c'est peut-être un bélier qui flèche (ou un étalon). […]. J'ai une hypothèse pour interpréter cette partie de saute-mouton : dans la Genèse XXX, 10, la vision de Jacob grâce à laquelle il accrut son troupeau aux dépens de Laban, une histoire de béliers noirs en rut... — (Olivier Pagès, Le Temple de Lanleff: Dossier, La TILV éditeur, 1998)
    • Si j’interprète bien vos sentiments, voilà quel était votre projet. — Je ne sais comment interpréter leur silence. — Interpréter les songes. — Interpréter le vol des oiseaux.
  5. Prendre des paroles ou des actes de bonne ou en mauvaise part.
    • Il a fait, il a dit telle chose, je ne sais comment cela sera interprété.
  6. (Théâtre) Jouer ; représenter.
    • Eh bien ! au risque de tout déranger et de m'attirer les reproches des spectateurs bien élevés, je dis que les comédiens du Théâtre-Français interprètent Molière d'une façon infidèle. — (Gustave Planche, « Molière à la Comédie-Française », dans la Revue des deux mondes, 2e période, tome 2, Paris, 1856, p. 911)
    • Metteur en scène, Jean Vilar joue aussi le Roi ; Chimène est interprétée par Françoise Spira ; tandis que, « couronnée de blond », Jeanne Moreau reprend le rôle de l'Infante. — (Jean-Claude Moireau, Jeanne Moreau, l'insoumise: Biographie, éd. Flammarion, 2011)
  7. (Musique) Jouer ou chanter une œuvre musicale.
    • Il y avait un chanteur qui s'accompagnait d'un accordéon, un joueur de guitare et un mandoliniste le secondaient. Les airs que le trio interprétait étaient tantôt gais et entraînants, tantôt plus langoureux […]. — (Richard Dourdea, Une année très particulière, p.258, éd. Le Manuscrit, 2006)

SynonymesModifier

en théâtre

en musique

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier