Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin exsecutus, participe passé de exsequor.

Verbe Modifier

exécuter \ɛɡ.ze.ky.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’exécuter)

  1. Mettre à effet ; agir pour qu’une chose soit faite.
    • Cette somme devait être payée en trois ans et les troupes allemandes évacueraient le territoire au fur et à mesure que s’exécuteraient les payements. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Vous n’êtes pas venu ici pour penser, mais pour faire les gestes qu’on vous commandera d’exécuter… Nous n’avons pas besoin d’imaginatifs dans notre usine. C’est de chimpanzés dont nous avons besoin… — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Exécuter un dessein, un projet, une entreprise.
    • Cela est difficile à exécuter.
    • Cela ne peut s’exécuter facilement.
    • Exécuter un arrêt, une loi. — Il faut que les règlements soient exécutés.
    • J’ai exécuté vos ordres.
    • Exécuter un traité, un testament.
    • (Absolument)Ordonnez, je suis prêt à exécuter.
  2. (En particulier) (Arts) Faire un ouvrage quelconque, d’après une esquisse, un projet, un plan, etc.
    • Ton silence a été pris par Macumer et par moi comme une adhésion pour le Déjeuner orné d'enfants, et ces charmants bijoux vont partir ce matin pour Marseille; les artistes ont mis six mois à les exécuter. — (Honoré de Balzac, « Lettre 32 : Madame de Macumer à Madame de L'Estorade, mars 1826 » , dans les Mémoires de deux jeunes mariées, livre 1 de Scènes de la vie privée, 1840, tome 2, Paris : chez Veuve A. Houssiaux, 1877, p. 120)
    • Exécuter un tableau, une statue, un bas-relief.
    • Exécuter un monument.
    • Exécuter un ouvrage en grand, en petit.
    • (Absolument) Il conçoit, il imagine bien, mais il exécute mal.
  3. (En particulier) (Informatique) Lancer un programme, un exécutable.
  4. (Musique) (Danse) Jouer, représenter, surtout en parlant de musique et de danse.
    • La mode aurait voulu que lui et ses fils revêtissent des costumes flamboyants pour exécuter leurs concerts, […]. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • L’orchestre a exécuté cette ouverture avec beaucoup de verve et d’ensemble.
  5. Faire, en parlant des mouvements, des évolutions, des manœuvres, etc. ; se mouvoir d’une certaine façon.
    • La couleur, la forme, étaient d’un végétal ; mais d’un autre côté ces corps se déplaçaient tantôt en rampant avec une extrême lenteur, tantôt en exécutant des espèces de culbute à la façon des saltimbanques. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • Il y avait là une «roue allemande», une grande roue d'acier dans laquelle on pouvait se tenir debout et tourner en exécutant toutes sortes de figures; j'y faisais des numéros d'acrobatie. — (Hanspeter Gschwend, Le clown en moi: autobiographie avec porte-plume, Éditions d'en bas, 2004, p. 16)
  6. (Bourse) Faire vendre ou acheter publiquement à quelqu’un, les valeurs dont il est acheteur ou vendeur lorsqu’il ne remplit pas ses engagements.
  7. (Justice) Faire vendre les biens d’un débiteur par autorité de justice.
  8. (Parfois) Expulser quelqu’un d’une compagnie, d’un cercle, d’un club.
  9. Faire mourir quelqu’un par autorité de justice ; lui appliquer la peine de mort.
    • Nous avons trouvé dessous une petite colonie de scorpions encore flasques et pâles, qui se sont laissés prendre et exécuter sans faire de difficultés. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 110)
    • Exécuter un criminel. — Il fut exécuté à mort.
  10. (Militaire) Exercer des violences, des exactions militaires pour contraindre les habitants à ce qu’on exige d’eux.
    • L’ennemi a exécuté militairement tel bourg, tel village.
  11. (Pronominal) (Figuré) Se décider à payer une dette, à tenir un engagement.
    • Il s’est exécuté, afin de prévenir les poursuites.
    • Il a fini par s’exécuter.
  12. (Pronominal) Dans un sens plus étendu, se déterminer à faire contre ses propres intérêts ou contre son goût ce qu’on nous demande.
    • Vous voyez que je m’exécute de bonne grâce.

DérivésModifier

HyponymesModifier

Faire mourir

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier