déguiser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de guise avec le préfixe dé- et le suffixe -er.

Verbe Modifier

déguiser \de.ɡi.ze\ transitif et pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se déguiser)

  1. Travestir une personne de telle sorte qu’il soit difficile de la reconnaître.
    • Le capitaine Mondelli part pour Bordeaux afin d'y chercher des ordres. Les Allemands ne lui donnant pas de sauf-conduit, l’intrépide officier est contraint de se déguiser […]. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 439, Bloud & Barral, 1883)
    • Un jour pourtant, il revint tout heureux. Il avait trouvé une entremetteuse qui l'introduirait auprès de sa bien-aimée. Il se déguiserait en femme, et pénétrerait ainsi dans le harem. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • (Par extension)Déguiser sa voix, son écriture.
  2. (Figuré) Cacher quelque chose sous des apparences trompeuses.
    • Les crins sont artistement faits, car il faut ou élargir le membre trop grêle ou déguiser l’arqure acquise ou innée ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Quand une femme dit la vérité, c’est pour déguiser un mensonge. — (Henri Jeanson, dialogues du film Fanfan la Tulipe, de Christian-Jaque, 1952)
    • Cet homme fait toutes sortes de personnages, il se déguise de mille manières, en mille manières. - Déguiser son ambition sous des dehors modestes.
  3. Changer pour tromper.
    • Déguiser son nom.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier