gilet pare-balles

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du substantif gilet et l’adjectif pare-balles.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
gilet pare-balles gilets pare-balles
\ʒi.lɛ paʁ.bal\
 
Un policier portant un gilet pare-balles.

gilet pare-balles \ʒi.lɛ paʁ.bal\ masculin

  1. (Habillement) Sorte de veste courte et sans manches dont la texture est destinée à protéger le thorax, l’abdomen et le dos contre le tir d’armes à feu et autres projectiles, réalisée en fibres synthétiques tissées serrées, comme le kevlar.
    • "Fumer tue", lit-on sur les paquets de cigarettes. On confirme. […]. Car, si fumer nuit à la santé de votre entourage, vous aussi, vous allez déguster pour peu que vous soyez accro à la nicotine. Au point qu'il va falloir porter un gilet pare-balles si l'on goûte aux volutes d'une "nuit grave". — (Sébastien Homer, « Plateau télé : Fumer tue », le mercredi 26 Novembre 2003, sur le site de L'Humanité (www.humanite.fr))
    • Les hommes cagoulés, en gilet pare-balles et combinaison marquée de l'écusson à la panthère noire, emblème du RAID, avançaient sans bruit dans le jardin sauvage envahi par des véhicules. — (Fabrice de Caupenne, Mortelle vengeance, Éditions Les Nouveaux Auteurs, 2013, chap. 3)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier