hyperonyme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(vers 1960) Dérivé du préfixe hyper- (« excès ») et le suffixe -onyme (« nom, mot »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hyperonyme hyperonymes
\i.pe.ʁɔ.nim\
ou \i.pɛ.ʁɔ.nim\

hyperonyme \i.pe.ʁɔ.nim\ ou \i.pɛ.ʁɔ.nim\ masculin

  1. (Linguistique) Catégorie générique, mot dont le sens inclut celui d’un autre mot.
    • Cette relation d’hyperonymie est une relation importante dans le champ de la sémantique des langues et on la retrouve par exemple entre l’hyperonyme fleur et ses hyponymes œillet, tulipe, rose, pâquerette etc. De même entre animal, d’une part, et lion, cheval, ours, chat etc., d’autre part. — (Blanche-Noëlle Grunig, Les mots de la publicité: l'architecture du slogan, 1990 , p.100)
    • La négation d’un hyperonyme entraîne la négation de tous ses hyponymes.— (Anne-Marie Brousseau, Yves Roberge, Syntaxe et sémantique du français, Fides, 2000, p.320)
    • […] dans le cas de la dénomination latine, le génitif donne la spécification indispensable qui permet les oppositions stella Mercurii, stella Martis, etc. ; l’hyperonyme stella, quant à lui, est tout aussi indispensable, parce que sa suppression entraînerait la confusion entre l’astronyme et le théonyme. — (Christian Nicolas, Sic enim appello… Essai sur l’autonymie terminologique gréco-latine chez Cicéron, Peeters Publishers, 2005, page 159)
    • Ainsi, oiseau est un hyperonyme de mouette ou de corbeau, et mouette et corbeau sont des hyponymes d’oiseau.— (Collectif, Français et Mathématiques - Les connaissances à maîtriser - CRPE 2020-2021, 2019, p.225)
    • Quand Clausewitz nous dit de la guerre que ce n'est ni un art ni une science mais un jeu, il nous laisse à choisir entre trois hyperonymes de guerre : « art », « science » et « jeu ».

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ou

Voir aussiModifier

RéférencesModifier