FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ineditus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin inédit
\i.ne.di\

inédits
\i.ne.di\
Féminin inédite
\i.ne.dit\
inédites
\i.ne.dit\

inédit \i.ne.di\

  1. Qui n’a pas été imprimé ou publié.
    • Poème inédit, Histoire inédite. - Œuvres inédites.
    • Cet ouvrage est demeuré inédit, est encore inédit.
  2. (Par extension) Nouveau ; inusité.
    • Spectacle inédit. - Toilette inédite.
    • Sa marque est inédite.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
inédit inédits
\i.ne.di\

inédit \i.ne.di\ masculin

  1. Ce qui n'est pas édité, imprimé, diffusé.
    • À ma mort on trouverait des inédits dans mes tiroirs, une méditation sur la mer, une comédie en un acte, quelques pages érudites et sensibles sur les monuments d’Aurillac, de quoi faire une plaquette qui serait publiée par les soins de mes anciens élèves. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 133.)
  2. (Par extension) Ce qui est nouveau, qui ne fut jamais fait, jamais pratiqué auparavant.
    • Ainsi, lors de la crise des banlieues, l’inédit ne réside pas dans la révolte, mais dans la rupture avec ses formes établies. Les assaillants n’écoutent plus personne, …. — (Catherine Dyja, L'Insurrection qui vient, dans la " Revue de la Défense nationale" de juillet 2009)
  3. (En particulier) (Sports hippiques) Cheval de course n'ayant jamais couru auparavant.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier