Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) De l’ancien français tardif uevre, primitivement ovre, qui remonte au latin ŏpĕra (pluriel de opus « œuvre »), employé au féminin singulier dès le latin pré-classique (Plaute) au sens de « activité, travail »[1]. Quant à opus, le mot a été continué dans l’ancien français sous la forme (h)ues.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
œuvre œuvres
\œvʁ\

œuvre \œvʁ\ féminin

  1. Objet créé par un être vivant, manifestation tangible d’une pensée, même infime, réalisation d’un produit, fonctionnel ou non.
    • L’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes, comme on l’imprime encore tous les jours, […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. IV, « La grève prolétarienne », 1908, p. 158)
    • L’espèce humaine elle-même, par ses déboisements acharnés au cours des siècles, a fini par créer des conditions telles que l’œuvre aveugle de la destruction de la montagne s’est trouvée accélérée. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ce grand homme mourut en laissant son œuvre inachevée.
    • Ce fut l’œuvre de la philosophie du XVIe siècle.
  2. (En particulier) Production littéraire, artistique ou intellectuelle.
    • On affirme trop souvent qu’après la première génération félibréenne et les œuvres de Roumanille, d’Aubanel et de Mistral, la littérature de langue d’oc n’a point soutenu sa valeur, et que, Mistral disparu, le Félibrige a reçu un coup mortel. — (Émile Ripert, Le Félibrige, Armand Collin, 1924, p. 129)
    • Je veux simplement dire que la valeur profonde d’un livre, d’une œuvre d’art, n’est pas toujours aussitôt reconnue. Aussi bien, l’œuvre d’art ne s’adresse-t-elle pas seulement au présent. Les seules œuvres vraiment valeureuses sont des messages qui souvent ne sont bien compris que plus tard, et l’œuvre qui répond uniquement et trop parfaitement à un besoin immédiat risque de paraître bientôt totalement insignifiante. — (André Gide, Discours aux étudiants de Moscou, en annexe de Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • La publication, en 1687, de Principia Mathematica, l’œuvre magistrale d’Isaac Newton révélant les lois de la gravitation universelle, a alors fourni de solides assises théoriques pour la poursuite de l’étude de l’Univers. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), « L’astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie », dans Le Québec sceptique, no 24, p. 41, décembre 1992)
    • — Oh, pour la fausse Impression, je ne dirai rien dans Le Figaro, d'ailleurs ma critique est déjà faite. Je la rédige toujours avant de venir aux vernissages. Comme ça je ne suis pas influencé par les œuvres. C'est un métier, vous savez... — (Adrien Goetz, Intrigue à Giverny: roman, Paris : chez Grasset, 2014, chap. 2)
    • Le droit d’auteur réalise deux objectifs principaux. Le premier est la protection du lien personnel qui lie l’auteur à son œuvre en tant que sa création intellectuelle et donc, en quelque sorte, l’émanation de sa personnalité. Il s’agit principalement du domaine des droits moraux. Le deuxième objectif est de permettre aux auteurs d’exploiter économiquement leurs œuvres et de tirer ainsi un revenu de leur effort créatif. — (Lionel Maurel, La propriété de l’État et le crépuscule du Léviathan intellectuel, 29 octobre 2018 → lire en ligne)
  3. Action productive des hommes ; ouvrage, travail.
    • Un peu plus tard, quand s’épaissit la brume, commence l’œuvre impressionnante des ensevelisseurs. — (Marguerite Baulu, La Bataille de l’Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, p. 359)
  4. (Christianisme) (Au pluriel) Actions humaines jugées du point de vue de la religion.
    • Chacun sera jugé selon ses œuvres, selon ses bonnes ou mauvaises œuvres. Vous avez fait une bonne œuvre.
  5. Organisation charitable ; Note : s’emploie surtout au pluriel dans ce sens.
    • L’appât du gain peut amener les clercs à des activités indignes de leur condition : à La Gahandière, en 1634, il s'agit de trafics de toutes sortes. Le curé présente son activité de prêteur comme une œuvre charitable. — (Robert Sauzet, Les visites pastorales dans le diocèse de Chartres pendant la première moitié du XVIIe siècle, Rome : Edizioni di stora e letteratura, 1975, p. 142)
    • Papa, pense aux œuvres fondées par maman pour le petit personnel des usines. — (Armand Salacrou, L’Archipel Lenoir, 1re partie, 1947)
    • Il donne tous ses revenus aux œuvres.
    • Les œuvres sociales.
  6. (Bijouterie) Chaton dans lequel une pierre est sertie.
    • Voilà un diamant qui est bien mis en œuvre.
  7. (Religion) (Vieilli) Fabrique d’une paroisse, revenu affecté à la construction et à la réparation des bâtiments, à l’achat et à l’entretien des choses nécessaires au service divin.
    • Le banc d’œuvre désignait le banc où sont assis les marguilliers ou conseillers paroissiaux.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
œuvre œuvres
\œvʁ\

œuvre \œvʁ\ masculin

  1. (Beaux-Arts) Ensemble de la production d’un artiste (en particulier : dessinateur, peintre, sculpteur).
    • Tout l’œuvre de Callot.
    • L’œuvre entier de Rembrandt.
    • L’œuvre peint complet de Dali.
    • L’art de Blake forme le commentaire puissant de son œuvre écrit, et c’est peut-être le seul commentaire qui vaille. — (Julien Green, William Blake, prophète, dans Suite anglaise, 1972, Le Livre de Poche, page 41)
  2. (Architecture) Bâtiment en construction.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe œuvrer
Indicatif Présent j’œuvre
il/elle/on œuvre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’œuvre
qu’il/elle/on œuvre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
œuvre

œuvre \œvʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de œuvrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de œuvrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de œuvrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de œuvrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de œuvrer.

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

  • \œvʁ\
    • France : écouter « une œuvre [y.n‿œvʁ] »
    • France : écouter « œuvre [œvʁ] »
    • France (Paris) : écouter « œuvre [œvʁ] »
    • France (Muntzenheim) : écouter « œuvre [œvʁ] »
    • Suisse (canton du Valais) : écouter « œuvre [œvʁ] »

Voir aussiModifier

  • œuvre sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier