FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français jolier → voir joli.

Verbe Modifier

jolier \ʒɔ.lje\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Faire le joli, faire la coquette.
    • Mme de Montespan couchait tous ses rideaux ouverts, ses veilleuses [gardes] autour d’elle, qu’à toutes les fois qu’elle se réveillait, elle voulait trouver causant, joliant ou mangeant. — (Saint-Simon, 180, 155)


TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De joli ; voir joliver.

Verbe Modifier

jolier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Enjoliver, rendre joli.
    • Cueillir des fleurs pour le pavillon jolier et parer. — (1530)
    • Adonc courut voix dedans Paris : le roi sera ci tantost ; lors s’armerent et jolierent plus de vingt mille Parisiens, et se mirent hors sur les champs. — (Jean Froissart, II, III, 205, XVe siècle)

SynonymesModifier

RéférencesModifier