Voir aussi : Joli, jɔli

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français jolif (« gai, beau, lascif »), lui même issu du vieux norrois jól (« fête de la mi-hiver »). Mais Pihan voit que joli « semble calqué » sur l’arabe جلي, jaly (« brillant, poli, qui a du lustre »)[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin joli
\ʒɔ.li\

jolis
\ʒɔ.li\
Féminin jolie
\ʒɔ.li\
jolies
\ʒɔ.li\

joli \ʒɔ.li\ masculin

  1. Qui a de la grâce, de l’agrément. — Note : Tend à se dire de ce qui est petit en son espèce.
    • J'aurais pu […] accepter les offres engageantes des jeunes et jolies Mangavériennes, avoir là des enfants bronzés qui auraient grandi libres et heureux sous le chaud soleil de la Polynésie. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Et puis il y a Tanya. Elle est jolie Tanya. Pas crédible ni talentueuse mais jolie. Et en peau de bête. Tout le temps. Et puis parfois elle est nue. — (Palplathune, Tanya et les animaux de la jungle : Avis sur Sheena, reine de la jungle, sur le site SensCritique (www.senscritique.com), le 18 novembre 2011)
    • Sa maison de campagne est très jolie.
    • Un joli site.
    • Un joli paysage.
    • Un joli spectacle.
  2. (Figuré) Qui plaît par la gentillesse.
    • Dire de jolies choses.
    • Faire de jolis vers, une jolie chanson.
    • Un joli geste.
  3. (Familier) Qui est plaisant.
    • Le tour est joli, Le tour est plaisant.
    • Il lui a joué un joli tour.
    • Le joli de l’affaire est que…, Le plaisant le plus piquant de l’affaire est que…
  4. (Familier) Qui est avantageux.
    • Le voilà maintenant dans une très jolie position.
    • Il vient d’obtenir une assez jolie situation.
  5. (Ironique) (Familier) Se dit d’une personne ou d’une chose déplaisante, ridicule, pénible, etc.
    • Vous tenez là de jolis discours.
    • C’est joli de se faire attendre, de me parler de la sorte.
    • Il vient de faire là quelque chose de joli.
    • C’est un joli monsieur.
    • Vous voilà tout trempé, vous êtes dans un joli état.
    • Cette mauvaise nouvelle l’a mis dans un joli état.
    • Mistingue.– De quel droit, monsieur, me retenez-vous prisonnier ?
      Lenglumé.– Ah ! je trouve ça joli, par exemple !
      — (Eugène Labiche, L’affaire de la rue de Lourcine, 1857, Scène 4)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

joli \ʒɔ.li\ masculin (pluriel à préciser)

  1. État de ce qui est joli.
    • Le beau est au-dessus du joli.
    • Cela passe le joli.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • joli sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Adjectif Modifier

joli \Prononciation ?\

  1. Variante de jolif.

Voir aussiModifier

  • joli sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

joli masculin

  1. Joli, coquet, agréable.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • joli sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

BambaraModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe interrogatif Modifier

joli \dʒò.li\

  1. Combien.
    • Jɔli don?
      Ça fait combien ?

DérivésModifier

Nom commun 1 Modifier

joli \dʒò.li\

  1. (Anatomie) Sang.
  2. Progéniture, ceux qui sont dans la même famille.
  3. Traits.

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

joli \dʒó.li\

  1. Plaie.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • joli sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

  • Moussa Diaby (République du Mali, Ministère de l'Éducation Nationale), Léxique de base : Bamanankan - Français, Fondation Karanta, 2003