FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de lever et de ancre.

Locution verbale Modifier

lever l’ancre \lə.ve l‿ɑ̃kʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de lever)

  1. (Navigation) Remonter l’ancre du fond de la mer dans le but de bouger le bateau.
    • Depuis son installation, assez récente, à Paris, où il habitait un magnifique hôtel, avenue de Friedland, il avait fait venir au Havre son beau yacht, le dernier raffinement du suprême confort, qui autrefois chauffait dans le port de New-York, toujours prêt à lever l'ancre. — (Félicien Champsaur, La Toison d'Or, chap. 2 de La Glaneuse, Paris : chez Simonis Empis, 1897, p. 16)
  2. (Familier) (Figuré) S’en aller, voyager.
    • – Toi, Jérôme, tu désires voyager ?
      – Partout ! la vie tout entière m’apparaît comme un long voyage – avec elle, à travers les livres, les hommes, les pays… Songes-tu à ce que signifient ces mots : lever l’ancre ?
      — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 45)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   lever l’ancre figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier