FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin morveux
\mɔʁ.vø\
Féminin morveuse
\mɔʁ.vøz\
morveuses
\mɔʁ.vøz\

morveux \mɔʁ.vø\

  1. Qui a la morve au nez.
    • Enfant morveux.
  2. (Médecine vétérinaire) (Hippologie) Qui est atteint de la maladie appelée la morve.
    • Ne donnez au cheval morveux que du son mouillé; faites lui faire un exercice modéré, […] . — (L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787))
    • Le maquignon de bas étage […] ne craint pas de vendre un cheval morveux après avoir essayé de cacher le jetage en introduisant une éponge dans un naseau, et avoir pratiqué l’églandage. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
morveux
\mɔʁ.vø\

morveux \mɔʁ.vø\ masculin (pour une femme on dit : morveuse) singulier et pluriel identiques

  1. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Substantif de l’adjectif : enfant.
    • Pour ces morveux-là, un type de vingt-six ans, c'est un vieux; je fis un sourire à la petite gosse blonde [...]. — (Boris Vian, J'irai cracher sur vos tombes, 1946)
    • Amène-toi morveux : on est grands, merde aux gniards. Ça te travaille pas, la glande, momichon ? Ça va le faire. Ça vient, a pas peur. — (Christian Prigent, Les Enfances Chino, éd. P.O.L., 2013)
  2. (Figuré) (Familier) Substantif de l’adjectif : prétentieux, qui se met en avant, se fait valoir.
    • Un méchant morveux, qui fait la leçon à tout le monde.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier