Étymologie

modifier
De opale et du suffixe -ine.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
opaline opalines
\ɔ.pa.lin\
 
Perle en opaline. (sens 1)
 
Deux opalines. (sens 2)

opaline \ɔ.pa.lin\ féminin

  1. Verre à l’aspect blanc laiteux et aux reflets irisés.
    • Il y avait le verre d’eau en opaline sur la table et ce service à thé gagné à une loterie. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • Sous la lumière de la petite lampe à l’abat-jour d’opaline verte qui, sur le desk de la salle de rédaction de la Gazette, symboliserait toujours pour moi un début dans le journalisme, j’apprenais par cœur les itinéraires qui devraient me conduire dès la fin de la session universitaire vers l’endroit où j’aurais été accepté. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 240)
    • Lèvres pincées, sans même prendre son élan, elle projette la lampe contre le miroir qui se dresse contre le mur où est appuyée la table.
      Je fais deux pas vers elle. Les débris de l’opaline éclatent sous la semelle. Scintillant au milieu des éclats de verre, le filament électrique tremblote, se tortille comme le ver extirpé de la motte de glaise.
      — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l’Olivier / Le Seuil, 2000, page 113)
    • La lampe d’opaline rousse posée à même le sol traçait à gauche une frontière qui suivait la courbe de l’épaule. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 79)
    • Ne serais-tu d'aventure pas câline
      Que cependant les replis de ton coeur
      Irrigueraient la si douce couleur
      Et les reflets vivants de l'opaline.
      — (Gauthier Langlade, Ioupsiloubiloub "Pascaline")
  2. Protiste zooflagellé, micro-organisme de la famille des Opalinidae, vivant dans l’intestin des vertébrés à sang froid.

Adjectif

modifier

opaline \ɔ.pa.lin\ invariable

  1. De couleur vert moyen, pâle et laiteux, tirant légèrement sur le bleu. #97DFC6
    • Des lampes électriques, dissimulées dans les coins, éclairaient les marches d’une lueur opaline. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Trois cercles de l’épouvante, 1932)

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Forme d’adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin opalin
\ɔ.pa.lɛ̃\
opalins
\ɔ.pa.lɛ̃\
Féminin opaline
\ɔ.pa.lin\
opalines
\ɔ.pa.lin\

opaline \ɔ.pa.lin\

  1. Féminin singulier de opalin.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • opaline sur l’encyclopédie Wikipédia