poudre à éternuer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) Composée de poudre, à et éternuer

Appelée ainsi en raison de l’effet qu’elle provoque.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
poudre à éternuer poudres à éternuer
\pudʁ‿a e.tɛʁ.nɥe\

poudre à éternuer \pudʁ‿a e.tɛʁ.nɥe\ féminin (Indénombrable)

  1. (Médecine) (Pharmacie) Poudre conçue pour provoquer l'éternuement des personnes qui la respirent, dans un but médical.
  2. Poudre conçue pour provoquer l'éternuement des personnes qui la respirent, dans le but de leur faire une farce
    • Toute irruption dans un collège électoral consommée ou tentée avec violence, dans le but de répandre de la poudre à éternuer, des boules puantes ou de l’eau savonneuse sera punie avec plus ou moins de compréhension. — (André Halimi, Tous candidats à l'Élysée !, 1965)
    • Ils jettent de la poudre à éternuer.
      — Ah les coquins. Ils s’amusent. Je vais donc éternuer et nous en profiterons pour pleurer.
      — (René-Nicolas Ehni, Ensuite, nous fûmes à Palmyre, 1968)
    • On venait de découvrir les poudres à éternuer et les boules puantes dont on usait même dans cette classe. Pour nous, c’était un jeu et pour lui c’était une heure de souffrance qu’il supportait stoïquement. — (Mohamed Lemkami, Les hommes de l’ombre, 2004)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier