Voir aussi : protogermanique

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Dérivé de germanique, avec le préfixe proto-.

Nom commun modifier

Invariable
proto-germanique
\pʁɔ.to.ʒɛʁ.ma.nik\

proto-germanique \pʁɔ.to.ʒɛʁ.ma.nik\ masculin

  1. (Linguistique) Langue commune reconstituée supposée à l’origine de toutes les langues germaniques.
Ce germanique commun primitif, censément parlé dans le nord de l'Europe entre 750 av. J.-C. et 300 ap. J.-C., descendrait lui-même de l'indo-européen commun, protolangue hypothétique partiellement reconstruite[1].
L'alphabet runique primitif ou « vieux futhark » sera élaboré pour transcrire cette langue —  puis ces langues — proto-germaniques, au début de l'ère commune au IIe siècle ap. J.-C., et peut-être dès le premier siècle[2].
 
Foyer proto-germanique.
Aire géographique proto-germanique, dans son extension vers 500 avant J.-C.,
avec ses deux régions : le groupe nordique au nord (en rouge) et la culture de Jastorf
au sud (en magenta). Plus tard, dès 300 après J.-C., cette langue commune se répartira
en trois sous-groupes distincts : le germanique de l'Est, le germanique de l'Ouest et le
germanique du Nord (ou scandinave).

Notes modifier

Le code de cette langue (proto-germanique) dans le Wiktionnaire est gem-pro. (code ISO 639-1).

Synonymes modifier

Hyponymes modifier

→ voir Catégorie:proto-germanique

Traductions modifier

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
proto-germanique proto-germaniques
\pʁɔ.to.ʒɛʁ.ma.nik\

proto-germanique \pʁɔ.to.ʒɛʁ.ma.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Linguistique) Qui concerne le proto-germanique ou les peuples l’ayant parlé.
    • Ces tribus proto-germaniques ont pris rapidement un grand développement et un caractère particulier. Kossinna y voit déjà les véritables Germains. — (Georges Poisson, Le Peuplement de l’Europe : état actuel, origines et évolution, chapitre X, Payot, Paris, 1939, page 273)

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier

  1. Bernard Comrie, The World's Major Languages, Oxford University Press, New York, 1987, 1re édition, ISBN 978-0-19-506511-4, page 69–70.
  2. (français) Frédéric Vincent, Runes et inscriptions runiques sur fafnir.fr, 2018. Consulté le 07/11/2023.