Étymologie

modifier
(Siècle à préciser) De emploi avec le préfixe ré-.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
réemploi réemplois
\ʁɛ.ɑ̃.plwa\

réemploi \ʁɛ.ɑ̃.plwa\ masculin

  1. Utilisation renouvelée de quelque chose, transformé ou non.
    • Gilbert et la Gazette, maître maçon et son goujat, s’étaient mis à décaper les murs, à arracher les pierres gâtées, à gratter à mort les poches de mortier pourri, à nettoyer les joints, à rechercher, dans les broussailles, les équarries, les pierres d’angle, les pierres mureuses, à les classer toutes prêtes au réemploi. — (Henri Vincenot, Le Pape des escargots, 1972, pages 46-47)
    • Pour elles, la valorisation des déchets s’arrête souvent au recyclage, alors que l’Union européenne demande depuis 2008 que le réemploi soit, au même titre que le recyclage, une priorité dans la valorisation des déchets. — (Sarah Fruit, Eléa Pommiers, Loi antigaspillage : « Il existe des solutions pour que le secteur du bâtiment crée moins de déchets », Le Monde. Mis en ligne le 11 juillet 2019)
  2. (Droit) Achat d’un bien avec le produit de la revente d’un autre.
  3. (Droit) Nouvel emploi obligatoire des fonds provenant des valeurs spécifiées d’un contrat ou d’un héritage en valeurs également spécifiées.
    • Le réemploi des biens dotaux est stipulé d’ordinaire dans les contrats de mariage.
    • Il ne peut vendre qu’à charge de réemploi.

Variantes orthographiques

modifier

Dérivés

modifier

Synonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • réemploi sur l’encyclopédie Wikipédia