rendement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de rendre avec le suffixe nominal -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rendement rendements
\ʁɑ̃d.mɑ̃\

rendement \ʁɑ̃d.mɑ̃\ masculin

  1. Ce que rend, ce que produit une chose.
    • La chèvre belge, quoique abâtardie, pouvait fournir de 4 à 8 pintes de lait (2 à 4 litres et plus) par jour, rendement qui pourrait, par la sélection, être encore accru. — (Paul Diffloth, Zootechnie : Chêvres, porcs, lapins , Encyclopédie agricole J. B. Baillière, & fils, 4e éd., 1918, p.63)
    • Sans cesse sur le pont, ajustant les écoutes de mes voiles pour en obtenir le meilleur rendement, utilisant chaque souffle de vent, j'avais réussi à conserver la vitesse d'à peu près un nœud. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mais cette perte a été largement compensée par l'extension des plantations de tabac (…) et par le rendement actuel de l'industrie résinière. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Pour ce qui concerne le travail manuel, le rendement (efficiency) suffit ; il faut être capable de faire les choses plutôt que de les faire faire. — (Peter Drucker, L'efficacité, objectif numéro 1 des cadres, Les Éditions d'Organisation, 1968, p. 12.)
  2. (En particulier) (Agriculture) Production récoltée sur une culture relativement à la surface cultivée.
    • Le blé tendre, à 120 quintaux par hectare, est d’un excellent rendement.
  3. (En particulier) (Fiscalité) Ce que rapportent les impôts.
    • Il salua et se plongea dans une méditation profonde, calculant le rendement probable des impôts dans les provinces qu'il aurait à gouverner. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  4. (Mécanique, Physique) Rapport de l'énergie que fournit un système à l'énergie consommée par lui.
  5. (En particulier) (Télécommunications) Pour une antenne émettrice, fraction de l’énergie reçue qui est effectivement rayonnée.
    • La somme des puissances émises dans toutes les directions définit la puissance effectivement rayonnée. Le rapport avec la puissance fournie par la ligne de transmission définit son rendement. — (Antenne radioélectrique sur l’encyclopédie Wikipédia  )
  6. (Par analogie) Rapport entre ce que produit un système industriel, chimique, biologique, etc., à ce qu'il devrait rendre si son efficience était totale.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • rendement sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rendement

  1. Rendement.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,4 % des Flamands,
  • 98,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]