se cogner la tête contre les murs

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de cogner, tête, contre et mur.

Locution verbale Modifier

se cogner la tête contre les murs \sə kɔ.ɲe la tɛːt kɔ̃.tʁə lɛ myʁ\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de cogner)

  1. (Figuré) (Familier) Entreprendre une chose impossible ou dont on n’est pas capable.
  2. (Figuré) Persister, continuer à avancer dans une voie sans issue.
    • Ils devraient arrêter de se cogner la tête conter les murs ; ça ne les avance en aucun cas.
    • On n’y peut plus rien, on ne peut même pas en vouloir à quelqu’un, et c’est inutile de s’arracher les cheveux ou de se cogner le tête contre les murs. — (Bernard Ndiaye, Corps brisé, foi blessée, 1999)
  3. (Figuré) Devenir fou.
    • Cette histoire est à se cogner la tête contre les murs !

SynonymesModifier

Entreprendre
Persister
Devenir fou

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « se cogner la tête contre les murs [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « se cogner la tête contre les murs [Prononciation ?] »

RéférencesModifier