Étymologie

modifier
De l’ancien français signet, de signe.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
signet signets
\si.ɲɛ\

signet \si.ɲɛ\ masculin

 
Un signet attaché au tranchefile. (sens 1)
 
Un signet. (sens 2)
 
Un signet en carton. (sens 3)
 
Le signet de Shakespeare. (sens 6)
  1. (Livre) Ruban, collé au dos de l’assemblage des cahiers d’un livre, qui ressort du tranchefile de tête, et sert à marquer une page pour y reprendre la lecture ou s’y référer.
    • Ouvrez ce livre à la page où j’ai mis le signet.
  2. (Livre) Marque-page en forme de petit ruban.
    • Nine parla des livres, des coiffes, des cuirs, des nerfs et des signets, des chasses de queue et des chants du plat, Hélène éclata de rire, Nine se joignit à elle. — (Pierre Lemaitre, Le Silence et la Colère, Calmann-Lévy, 2023)
    • Signet de bréviaire.
    • Ce signet n’est pas assez grand pour un missel.
  3. Marque-page.
    • Mlle Bernardine s'assied dans un fauteuil bas, prend sur sa petite table un livre préparé, et l'ouvre à une page qu'un signet de papier indique d'avance. — (Jules Romains, Hommes bonne vol., 1932)
  4. (Bases de données) Clé de cluster : pointeur d'index non-cluster vers une ligne d'une table ou d'un index cluster.
    • L'opérateur Bookmark Lookup utilise un signet (ID de ligne ou clé de cluster) pour rechercher la ligne correspondante dans la table ou l'index cluster. — (Opérateur Showplan Bookmark Lookup)
  5. (Internet) Onglet.
  6. (Histoire) Chevalière, anneau qu'on portait à son doigt, et avec lequel on scellait les affaires courantes[1].

Apparentés étymologiques

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
  •   signet figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : livre.

Traductions

modifier

Prononciation

modifier
  • \sinɛ\ - Littré[1] indique : On remarquera ici comment l'usage a conservé l'ancienne prononciation qui s'est perdue dans signe et signer. Le TLFi[2] pour sa part : Les [gens du] livres maintiennent encore signet non mouillé. — (Mart. Comment prononc. 1913, p. 282) ; [prononcer \sinɛ\ est] une élégance et une preuve de culture. — (Dupré 1972) ; Plus couramment aujourd'hui [ɳ] — (Fouché Prononc. 1959)
  • France (Vosges) : écouter « signet [si.ɲɛ] »
  • Canada (Shawinigan) : écouter « signet [si.ɲɛ] »
  • Cornimont (France) : écouter « signet [Prononciation ?] »

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier


Étymologie

modifier
Dérivé de signe, avec le suffixe -et.

Nom commun

modifier

signet \Prononciation ?\ masculin

  1. Signet, chevalière.
    • C'est le sinet du roy saint Loys.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Donné à Nantes sous notre signet de secret.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Je vous pri, beaux doux sires, qu'ensemble nous comptons
      Et, s'à souldre vous ai, nous vous le renderons,
      Ou soubz notre signet le vous assignerons.
      — (Guesclin. 10855)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

modifier

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
De l’ancien français signet.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
signet
\Prononciation ?\
signets
\Prononciation ?\

signet \Prononciation ?\

  1. Sceau.
  2. Chevalière.

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier
  • Californie (États-Unis) : écouter « signet [Prononciation ?] » (niveau moyen)

Homophones

modifier

Voir aussi

modifier
  • signet sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Références

modifier