Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1260) Issu par labialisation du \i\ devant \b\ de l’ancien français riban[1]. Plus avant, du[1] moyen néerlandais, ring band (« collier ») composé de ring et de band → voir hauban et raban[2] pour des mots apparentés ayant aussi perdu leur \d\ final.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ruban rubans
\ʁy.bɑ̃\
 
Le ruban rouge symbolise la lutte contre le sida.
 
Un bout de ruban symbolise une décoration militaire.

ruban \ʁy.bɑ̃\ masculin

  1. Bande étroite de tissu qui est plate et mince.
    • Elle prend un chapeau, en ébouriffe un peu le ruban, puis tient la garniture de roses de ce chapeau près de sa figure, devant la glace, […]. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Ruban d’or, d’argent, de taffetas.
    • Ruban satiné, couleur de feu.
    • Nouer des rubans. Un nœud de rubans.
    • Une fabrique de rubans.
  2. (Militaire) Décoration militaire, soit agrafée sur le plastron, soit portée en sautoir ou à la boutonnière.
    • Le ruban de la Légion d’honneur.
    • D’un voyage à Paris, il revint l’œil voilé, parce que Davout d’Auerstaedt, grand chancelier de la Légion d’Honneur, lui avait enlevé son ruban rouge pour le remplacer par une rosette.
      – Tu ne pouvais pas me la demander, vieux ?
      – Je n’avais pas demandé le ruban non plus, répondit légèrement mon père.
      Mais il nous conta la scène d’une voix enrouée. Où situer la source de son émotion ? Il portait cette rosette, généreusement épanouie, à sa boutonnière.
      — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 67.)
  3. (Par extension) Bande étroite qui se déroule.
    • Ruban métallique.
    • Au fond d'une vallée qui semblait être d'une incommensurable profondeur, la rivière Fnjóská dessinait un ruban argenté sous un dôme de noirs nuages. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 83)
    • On voit la campagne : des bois, des champs, [...] le ruban blanc de la route qui s'allonge, les montagnes dentelant leurs crêtes inégales, et la grande prairie qui les sépare. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 208, 2012)
    • Le corps des ténias est comparé à un ruban.
  4. (Architecture) Ornement en forme de bande tortillée, qu’on taille dans les baguettes et les rudentures.
  5. (Gymnastique) Un des cinq engins utilisés en gymnastique rythmique.
  6. (Informatique) Élément des interfaces graphiques succédant aux barres d'outils et organisant les commandes et les fonctions d'un logiciel.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   ruban figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : cadeau.

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Paris) : écouter « ruban [ʁy.bɑ̃] »
  • France (Muntzenheim) : écouter « ruban »
  • France (Paris) : écouter « ruban »
  • France (Paris) : écouter « ruban »
  • France (Paris) : écouter « ruban »
  • France (Paris) : écouter « ruban »
  • (Région à préciser) : écouter « ruban »
  • France (Paris) : écouter « ruban »

Voir aussiModifier

  • ruban sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier