FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de pointer avec le suffixe -eur.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
pointeur pointeurs
\pwɛ̃.tœʁ\

pointeur \pwɛ̃.tœʁ\ masculin

  1. Artilleur qui pointe le canon.
    • Un habile pointeur.
    • Par apposition, Le sous-officier pointeur.
    • Canonnier pointeur.
  2. (Programmation informatique) Variable contenant l'adresse mémoire d’un groupe de données.
    • Les pointeurs sont entre autres utilisés pour stocker les adresses des zones mémoires allouées dynamiquement par l’application.
    • Les références ne sont pas comme des pointeurs en C : vous ne pouvez pas effectuer d'opération arithmétique de pointeurs sur celles-ci, ce ne sont pas des adresses mémoires, etc. — (Qu'est ce qu'une référence ?)
  3. (Informatique) Symbole dans les interfaces graphiques, souvent en forme de flèche, pilotée par un dispositif de pointage (comme une souris).
    • Chaque fois que le pointeur de la souris survole une commande, une infobulle s'affiche pour en décrire la fonction et éventuellement indiquer le raccourci clavier associé. — (Véronique Warion, Office 2007: les indispensables : Word, Excel et Powerpoint, Pearson Education France, 2007, p. 186)
  4. (Argot) Dans le milieu carcéral, délinquant sexuel.
    • Il est important de rappeler ici à quel point les « pointeurs » sont mis l’écart en prison. — (Florine Siganos, L'action culturelle en prison: pour une redéfinition du sens de la peine, Éditions L’Harmattan, 2008)
  5. (Imprimerie) Ouvrier imprimeur chargé du pointage.
  6. (Vieilli) Ouvrier qui façonnait la pointe des aiguilles.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
pointeur pointeurs
\pwɛ̃.tœʁ\

pointeur \pwɛ̃.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : pointeuse)

  1. Aux jeux de boules, joueur chargé d’approcher le plus près possible ses boules du but.
    • On a comparé, non sans raison, le jeu de boules, proprement dit, à cet autre jeu de boules que l’on appelle la guerre. Toutes les armes dont se compose une armée y sont en effet représentées. On a vu tout à l’heure le bombardier ; le tireur c’est l’artilleur, chargé d’enfoncer de loin les rangs ennemis, tandis que la boule du pointeur est l’image de l’infanterie, dont la part est toujours si grande dans le gain d’une bataille. — (B. Durand, Le joueur de boules in Les français peints par eux-mêmes, tome II, L. Curmer, 1840, page 293)
    • Le cochonnet perché sur un mamelon favorise les pointeurs de précision qui savent «porter» la boule sur le but. — (Pensée française, Volume 19, 1960)
  2. (Sport) Personne consignant les résultats des différents compétiteurs.
    • Il comporte un bâtiment à deux étages, l’étage supérieur comportant de larges baies vitrées qui permettent aux pointeurs et chronométreurs de voir arriver les voitures à plus d’un kilomètre de distance. — (La Vie automobile: Volume 47 ,Éditeur Dunod., 1952)
  3. (Élevage) Personne chargée de l’évaluation d’un bovin ou d’un cheval sur un certain nombre de critères qui entraînent l’attribution de points.
    • Jules Arnoud, 24 ans, de Ramonchamp, a décroché, ce dimanche à Paris, la place de meilleur pointeur, c’est-à-dire jeune juge en catégorie vache montbéliarde. — (Katrin Tluczykont, Jules Arnoud, meilleur pointeur français, Vosges Matin, 26 février 2018)
    • Le pointeur note sans jugement de valeur chacun des postes morphologiques de détail sur une échelle de 1 à 9, ainsi que des postes d’enquête sur une échelle de 1 à 5. — (Le pointage des Prim’Holstein, primholstein.com)
    • Au Salon de l'Agriculture de Paris (SIA 2018), le concours des jeunes pointeurs récompense donc les jeunes agriculteurs par rapport à leur capacité à discerner LE bel animal, bien charpenté, en bonne santé... — (Sarah Rebouh, SIA 2018 : un jeune Franc-Comtois primé au Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde, france3-regions.francetvinfo.fr)
  4. (Administration) Employé chargé du pointage des votes.
    • Il est vrai que le nombre des émargements dans cette commune a été de 893, chiffre égal à celui des deux listes des pointeurs et de l’administration et que le nombre des bulletins comptés par M. Vallon n’a été que de 813. — (Annales du Sénat et de la Chambre des députés, Volume 3, Éditeur Assemblée Nationale, 1942)
  5. Dans une entreprise, personne chargée de vérifier la présence des employés et de comptabiliser leur temps de travail.
    • Le pointeur, dans notre chantier, est un individu indépendant du Service technique; il ne dépend que de la Comptabilité. Chaque jour, il se promène sur les travaux, voit les ouvriers eux-mêmes et n’a le droit de les pointer que quand il les a vus. — (Commission extra parlementaire de la marine, Éditeur Imprimerie Nationale, 1898)
    • Note : De nos jours,métier remplacé par une machine : voir pointeuse.
  6. (Cinéma) Personne chargée de calculer la distance entre la scène et l’objectif de la caméra pour faire la mise au point.
    • Il existe une multitude de professions moins connues, de pointeur vidéo à technicien d’exploitation en passant par ingénieur de la vision. — (Emmanuel Vaillant,Patricia Holl, Le grand livre des métiers, Éditions l’Étudiant, 2008)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Pointeur au jeu de boules :

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier