Voir aussi : sur place

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De sur place.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
surplace surplaces
\syʁ.plas\

surplace \syʁ.plas\ masculin

  1. Immobilité, absence de progression.
    • La réforme du permis de conduire, entre surplace et marche arrière.
    • Le surplace économique de la classe moyenne.
    • Des surplaces reggae indolents aux accélérations rock percussives et percutantes, le rythme de croisière oscille toujours entre tangage et roulis.
    • Si le Québec fait du surplace pour la création d’aires protégées, notamment dans le sud, c’est beaucoup en raison d’une mainmise de son ministère. — (Rémi Nadeau, « Voici les bulletins de session des élus à l'Assemblée nationale », Le journal de Québec, 12 décembre 2020)
  2. (Cyclisme) Position en équilibre immobile où le coureur a les deux pieds sur les pédales.
    • Le départ du track s’effectue en surplace et le coureur accélère le plus rapidement possible jusqu’à la vitesse maximum, et la maintient, si possible, jusqu’à la ligne d’arrivée.

SynonymesModifier

Absence de progression :

AntonymesModifier

Absence de progression :

DérivésModifier

TraductionsModifier