Voir aussi : Tof

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) (Interjection) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici..
(Nom) apocope de tofo, (Verlan) De photo.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tof tofs
\Prononciation ?\

tof \Prononciation ?\

  1. (Belgique) Chouette, sympathique.
    • Il avait flashé sur ses gros seins et lui avait proposé de boire un verre chez Line et Willy, un tof café des Marolles, encore un des rares qui sentent le chapeau boule et la gueuze Mort subite. — (Nadine Monfils, La Vie d’un serial killer, ch. 38, Belfond, 2011)

Interjection Modifier

tof \Prononciation ?\ invariable

  1. (Belgique) Onomatopée dont on se sert pour exprimer la satisfaction ; chic.
    • — Vous en aurez demain, promet la patronne en repartant vers ses fourneaux.
      — 
      Tof ! murmure Josette. — (Nadine Monfils, La Vie d’un serial killer, ch. 12, Belfond, 2011)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tof tofs
\tɔf\

tof \tɔf\ féminin

  1. (Argot) Photo.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • (Merci d’indiquer une prononciation, ou à défaut, de retirer le modèle.)
  • France (Lyon) : écouter « tof [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « tof [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier

  • tof sur Wikipédia  

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’hébreu טוב, tov (« bon »).

Adjectif Modifier

tof \Prononciation ?\

  1. terrible, (Belgique) tof
    • een tof feest
      une fête à tout casser

Adverbe Modifier

tof

  1. du tonnerre
    • dat doet tof
      ça en jette
    • dat gaat tof
      ça marche du tonnerre

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]