BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen breton trous.
À comparer avec les mots trwst ou trws en gallois, tros en cornique (sens identique).

Nom commun Modifier

trouz \ˈtruːs\ masculin ou féminin (l’usage hésite) (pluriel : trouzioù \ˈtruzju\, trouzoù \ˈtruːzu\)

  1. Bruit.
    • Gwellocʼh eo cʼhwez mad (cʼhwez vad) evid trouz arcʼhant. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé (Eléments de Stylistique Trégorroise) - Troisième partie - LE STYLE POPULAIRE, 1974, p. 308)
      Une bonne odeur vaut mieux que le son de lʼargent (car elle fait espérer un bon repas).
  2. (Par extension) Dispute, querelle.
    • Petra zo nevez, emezon-me, ma zo (ma ʼz eus) trouz ? — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 550)
      Quʼy a-t-il de nouveau, dis-je, sʼil y a du grabuge (une dispute) ?

VariantesModifier

DérivésModifier

AnagrammesModifier