FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin unicornis, de unus (« un ») et cornu (« corne »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
unicorne unicornes
\y.ni.kɔʁn\

unicorne \y.ni.kɔʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’a qu’une corne.
    • Seigneur que t’ai-je fait ? Vois Je suis unicorne
      Pourtant malgré son bel effroi concupiscent
      Comme un poupon chéri mon sexe est innocent
      D’être anxieux seul et debout comme une borne.
      — (Apollinaire, « L'Ermite », Alcools, in Œuvres poétiques, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1965, p. 101)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
unicorne unicornes
\y.ni.kɔʁn\

unicorne \y.ni.kɔʁn\ masculin

  1. Licorne.
  2. Espèce de rhinocéros.
  3. Narval.

TraductionsModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin unicornis.

Nom commun Modifier

unicorne \Prononciation ?\ masculin

  1. Licorne, animal fabuleux, monocéros.
    • E edifia si cume unicorne le suen saint edifice — (Psautier d’Oxford, édition de Francisque Michel, p. 111, circa 1100-50)
    • Unicorne est une fiere beste, auques resemblable à cheval de son cors, mais il a piez d’olifant et cœ de cerf… et enmi sa teste est une corne qui a bien quatre piez de lonc ; mais ele est si fors et si ague que il perce legierement quanque il ataint. — (Brunetto Latini, Li livres dou trésor, page 252, XIIIe siècle)